La Société des arts technologiques choisit le GNR pour réduire ses émissions de gaz à effet de serre

par dans Développement durable Communauté

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Connaissez-vous la Société des arts technologiques (SAT)? Fondé en 1996, cet organisme à but non lucratif se consacre au développement et à la promotion de la culture numérique sous toutes ses formes. Lieu d’expérimentation et d’innovation, la SAT est aussi un lieu de vie qui combine des espaces de création, de diffusion, de formation et de restauration fréquentés par des dizaines de milliers de personnes.

Pour assurer son fonctionnement, la SAT a recours à plusieurs sources d’énergie, dont le gaz naturel, qui alimente son emblématique bâtiment du Quartier des spectacles à Montréal. Chaque année, la SAT consomme entre 50 000 et 100 000 mètres cubes de gaz naturel pour se chauffer et pour les besoins de son restaurant.

Le GNR entre en scène à la SAT

Désireuse de favoriser l’utilisation d’énergies renouvelables et de réduire son empreinte carbone, la SAT s’est récemment associée à Énergir pour remplacer d’ici deux ans 20 % de sa consommation de gaz naturel par du gaz naturel renouvelable (GNR) – une source d’énergie propre et renouvelable qui permet de réduire [considérablement] les émissions de gaz à effet de serre (GES).

L’économie circulaire en vedette

Pour ce faire, la SAT compte notamment sur la récupération des déchets organiques générés par son restaurant. Une fois collectées, ces matières organiques pourront être envoyées dans une usine de biométhanisation pour créer du GNR, qui sera ensuite distribué dans le réseau d’Énergir. De plus, comme il peut être produit localement, le GNR contribue au développement d’une économie circulaire et locale.

Récupérer, recycler, informer

Des îlots de tri ont également été installés dans les espaces publics de la SAT pour le recyclage, ainsi que pour la récupération des matières résiduelles organiques. Des contenus ludiques sont également diffusés sur place pour initier les visiteurs au processus de création de cette énergie renouvelable et son impact positif sur l’environnement.

Un partenariat naturel

Depuis plusieurs années, Énergir s’investit dans le développement de la filière GNR au Québec et s’active pour accroître les quantités de gaz naturel renouvelable dans son réseau. Entre 2021 et 2022 seulement, l’entreprise a plus que doublé ses inventaires et peut maintenant répondre aux besoins de tous les clients qui souhaitent utiliser du gaz naturel renouvelable, comme la SAT. D’ici 2030, Énergir compte injecter au moins 10 % de GNR dans son réseau gazier, ce qui permettra d’éviter l’émission de plus d’un million de tonnes de GES par année.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Laissez un commentaire