Qu’est-ce que la décarbonation ?

par dans Développement durable Communauté

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Le terme « décarbonation », apparu récemment, provient du vocabulaire entourant la lutte aux changements climatiques. Ce concept touche toutes les actions, les mesures et techniques qu’une industrie ou un individu met en place pour limiter les émissions de dioxyde de carbone — le fameux CO2 — et les autres gaz à effet de serre. En d’autres mots, la décarbonation vise à réduire son empreinte carbone, afin de diminuer l’impact sur le climat.

Dans son Plan pour une économie verte, le Québec a choisi comme cible une réduction de ses émissions de gaz à effets de serre (GES) de 37,5 % par rapport à celles de 1990, et ce, d’ici 2030. Le chauffage des bâtiments est un des secteurs à améliorer rapidement, puisqu’il est à lui seul responsable de 10% des GES du Québec.

Prête à passer à l’action, Énergir s’est dotée d’une Vision Cap 2030 qui établit un plan de travail plus qu’ambitieux. Elle s’engage dans la décarbonation par la complémentarité des énergies, l’optimisation de l’efficacité énergétique et le développement du gaz naturel renouvelable. Un ouvrage aussi nécessaire et important ne peut se faire seul. Il commande la collaboration de ses partenaires et, surtout, celle de ses clients.

Biénergie

Énergir et Hydro-Québec unissent leurs efforts pour offrir une nouvelle solution: la biénergie électricité-gaz naturel. Si les deux compagnies ont choisi de s’allier, c’est qu’elles jugent ce partenariat essentiel à la décarbonation, et ce, au meilleur coût possible pour la société. Ce faisant, les clients qui optent pour la biénergie deviennent eux aussi des partenaires dans la lutte aux changements climatiques.

Diminuer de 70 % notre consommation d’énergie fossile, c’est majeur !

En tant que client d’Énergir, votre bilan carbone s’améliore nettement en passant à la biénergie. En effet, les calculs montrent que l’utilisation de l’électricité comme principale source de chauffage diminue la consommation du combustible d’environ 70 %.

La biénergie repose sur l’usage de deux types d’énergie pour le système de chauffage : l’électricité, qui devient la source principale, et le gaz naturel. Par temps très froid (sous les -12oC à -15oC selon les régions), l’appareil permute automatiquement sa source d’alimentation et passe au gaz naturel. Ainsi, les clients donnent un répit à un réseau électrique déjà surchargé lors des pointes énergétiques.

En ce moment, le réseau d’Hydro-Québec frôle la pleine capacité. La demande d’électricité augmente : le secteur du transport effectue lui aussi la transition et les industries s’efforcent d’améliorer leur bilan énergétique.

L’usage de la biénergie permet donc de combler les besoins énergétiques résidentiels de façon optimale et d’agir dès maintenant pour le climat, tout en diminuant les coûts sociétaux et en réduisant la construction de nouvelles installations électriques. 

Envie de maximiser votre impact sur la planète ? 

Il est possible de diminuer davantage votre utilisation de combustibles fossiles en choisissant le gaz naturel renouvelable (GNR) pour combler tous vos besoins en gaz naturel. Le GNR est créé avec des matières organiques provenant des résidus domestiques, agricoles et industriels. Le cycle de création du GNR permet de valoriser des éléments qu’on voyait auparavant comme des déchets et non pas comme de précieuses ressources.

Un constat tout simple : vous pouvez agir avec Énergir afin de rendre la planète plus verte, à meilleur prix.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Laissez un commentaire