Trois projets énergétiques innovants qui nous inspirent

par dans Énergie

projets énergétiques innovants
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Partout dans le monde, on repense les façons de produire et d’utiliser l’énergie afin d’optimiser les retombées positives pour la planète. En Suède, en France et au Canada, des municipalités font preuve d’innovation afin de contribuer à la lutte aux changements climatiques et de prendre part à la transition énergétique. En voici trois exemples!

Du biogaz à Linköping, en Suède

La firme Svensk Biogas a développé une méthode novatrice pour fabriquer du carburant de source renouvelable à partir de matières résiduelles. En effet, les déchets générés à l’abattoir de la ville, les matières organiques de la collecte municipale et les boues de la station d’épuration municipale sont transformés dans des digesteurs pour en faire du biogaz. Ce biogaz produit localement alimente à 100 % le transport urbain de la ville, en plus du train Amanda assurant la liaison entre Linköping et Västervik.

On observe à Linköping une réduction des émissions de CO2 de plus de 9 000 tonnes par année. C’est 5,5 millions de litres d’essence et de diesel qui sont substitués par le biogaz annuellement. De plus, les résidus générés par le biogaz permettent de remplacer les engrais artificiels. Gagnant-gagnant comme on dit!

biogaz Linköping

Une boucle énergétique à Richmond, en Colombie-Britannique

La ville de Richmond a innové en mettant sur pied deux systèmes énergétiques avant‑gardistes.

  1. Le réseau de chaleur Alexandra : ce réseau utilise la géothermie pour extraire du sol l’énergie qui chauffera et climatisera les bâtiments. Cette innovation a valu à la ville un prix de l’Association of Energy Engineers en 2018.
  2. Le réseau de chaleur au centre-ville (secteur Oval Village) : ce réseau capte la chaleur générée par le réseau d’égouts de la ville pour améliorer l’efficacité énergétique des bâtiments; puisqu’ils sont chauffés par le réseau, ils consomment moins d’énergie! Les bâtiments raccordés au réseau de chaleur émettent 80 % moins de GES que les bâtiments qui n’y sont pas raccordés.

Avec ce projet, Richmond profite d’une flexibilité énergétique grâce à la multitude des sources d’énergie qui peuvent alimenter ses quartiers.

alexandra energy richmond bc

Le procédé de transformation de l’électricité en gaz (P2G) à Cappelle-la-Grande, en France

Lorsqu’on parle de transformation de l’électricité en gaz, il s’agit de transformer les surplus d’électricité en hydrogène par électrolyse de l’eau. Ce procédé permet de stocker l’hydrogène produit et, en le couplant avec du dioxyde de carbone (le CO2), de le transformer en méthane, la principale composante du gaz naturel. Une innovation prometteuse qui permet de valoriser  l’énergie et d’en stocker! Deux usages sont présentement à l’essai :

  1. Un nouveau quartier d’environ 200 logements à Cappelle-la-Grande qui sera alimenté avec un mélange d’hydrogène et de gaz naturel;
  2. Une cinquantaine d’autobus à gaz naturel qui seront adaptés pour fonctionner avec un carburant combinant hydrogène et gaz naturel (aussi appelé hythane, pour hydrogène et méthane).

Ce projet permettrait de réduire les émissions de GES, d’améliorer la qualité de l’air et de développer l’économie locale et régionale. Aussi bon pour l’environnement que la communauté!

power to gaz cappelle-la-grande

Les initiatives des municipalités au niveau mondial démontrent la diversité des innovations en matière de lutte aux changements climatiques. Il y a un point en commun dans ces innovations : il faut tirer profit de chaque source d’énergie pour bénéficier pleinement des avantages propres à son utilisation. Comme quoi la solution unique n’existe pas, c’est l’équilibre qui fait loi!

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Laissez un commentaire