Vos poubelles ont du potentiel

par dans Énergie

Gaz naturel renouvelable
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.
Dans la nature, rien ne se perd, tout se transforme. Les déchets de table, résidus agricoles et autres matières organiques peuvent être transformés en gaz naturel 100 % renouvelable, grâce à un procédé appelé biométhanisation.

Cette technologie intéresse de plus en plus les municipalités, car elle leur permet de faire d’une pierre trois coups : réduire les émissions polluantes de leurs sites d’enfouissement, produire leur propre gaz naturel 100 % renouvelable, et atteindre l’autonomie énergétique.

Déjà, la Ville de Saint-Hyacinthe lance ce printemps son Centre de valorisation des matières résiduelles, qui produira 13 millions de m3 de biométhane par année à partir de 25 000 tonnes de déchets de table et de résidus agricoles. La ville s’attend à des économies annuelles d’un demi-million de dollars, de quoi faire l’envie d’autres collectivités. Ailleurs dans la province, plus d’une quinzaine de projets sont en cours de réalisation, de la Montérégie jusqu’au Bas-Saint-Laurent. Les déchets n’ont jamais été aussi populaires!

Une mine d’or à la poubelle

Quand les déchets se décomposent, ils émettent du méthane, un puissant gaz à effet de serre (GES). Or le méthane peut être recueilli dans un biodigesteur, où il fermente une quarantaine de jours, puis se transforme en biogaz. Ce dernier est épuré pour produire du gaz naturel. Le produit obtenu est similaire en tout point au gaz naturel conventionnel, et peut donc être injecté dans le réseau gazier.

Énergir appuie activement le développement du biométhane, car il lui permet de proposer des formes d’énergie alternatives à ses clients, qui peuvent ainsi réduire leur empreinte carbone. L’entreprise espère ainsi contribuer à la lutte contre les GES, en accord avec la politique énergétique du Québec.

N’enfouissons plus, biométhanisons!

Chaque année, il se jette 13 millions de tonnes de déchets organiques, dans la province. Avec la biométhanisation, ces déchets pourraient générer de 700 à 1 000 m3 de gaz naturel 100 % renouvelable et produit localement. La Province réduirait du même coup ses importations et sa dépendance aux énergies fossiles.

Le biométhane ne fait pas que chauffer : il peut aussi servir de carburant pour les camions lourds. Plusieurs entreprises de collecte de déchets domestiques alimentent déjà leurs véhicules avec un gaz naturel qu’elles produisent elles-mêmes… à partir de leurs cargaisons!

Avec d’autres sources d’énergie renouvelable comme l’éolien, le solaire ou l’hydroélectricité, le biométhane est une solution efficace pour assurer l’avenir énergétique du Québec. Qui eût cru que nos déchets avaient tant de valeur!

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Un commentaire

  • Avatar

    Bonjour,

    Nous produisont environ 3 tonne de dechet organique et aimerions savoir a qui on peut le vendre ou le disposer autre que la poubelle.

    Merci Yves Vice President

    Répondre à yves

Laissez un commentaire