Les regrets d’un nouvel acheteur

par dans Ma maison

regret d'un nouvel acheteur
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.
L’achat d’une nouvelle propriété, que ce soit un condo ou une maison, est souvent un événement à la fois excitant et stressant. C’est souvent un rêve qui se réalise enfin : avoir un chez-soi tout douillet !

Pour certains nouveaux acheteurs, la joie du début peut laisser place à la déception quelques semaines ou mois plus tard. Voyons les quatre regrets les plus fréquents.

L’environnement inadéquat de la propriété

Lors de la visite, vous êtes tombé sous le charme des caractéristiques de la propriété, que ce soit le terrain, la cuisine, le look, le feeling. Une fois bien installé dans votre nouvelle acquisition, vous réalisez que la rue est très passante, et bruyante ! Qu’il n’y a pas de transport en commun à distance de marche. Qu’il y a des vibrations dues aux passages de nombreux camions durant le jour. Le voisinage manque d’enfants et les vôtres n’ont pas beaucoup d’amis dans les environs. Ou vice versa. Bref, vous aimez la propriété, mais moins son emplacement finalement.

N’oubliez pas qu’en immobilier, la localisation est aussi importante que la propriété. Assurez-vous de bien connaître le secteur et de parler aux habitants du quartier avant de prendre votre décision d’achat.

Les voisins !

À moins d’acheter une propriété isolée dans le bois, vous aurez sans doute des voisins, sur lesquels vous aurez très peu de contrôle. Peu de gens s’informent des voisins lors d’une acquisition. Pourtant ils auront une grande importance sur votre qualité de vie. Dans certains cas cependant, des disputes entre voisins, de palier ou de terrain, peuvent aussi vous empoisonner la vie.

Pour ceux en condominium, le syndicat permet-il la location du type Airbnb ? Si oui, renseignez-vous sur les nuisances sonores engendrées par le va-et-vient des locataires temporaires. Pour ceux en maison, vos voisins font-ils la fête tard le soir dans leur cour ? J’ai un ami qui travaille très tôt le matin, le fils de son voisin fait très souvent la fête tard le soir avec ses jeunes amis dans la cour arrière. Mon ami veut maintenant déménager…

Heureusement, la majorité des voisins sont discrets, respectueux et deviendront peut-être vos amis ou ceux de vos enfants.

Une propriété pleine de problèmes… invisibles au départ

Il va de soi qu’une inspection en bâtiment est requise avant d’acheter une propriété, même une propriété neuve. Je vois souvent des nouveaux acheteurs qui veulent éviter cette dépense de quelques centaines de dollars. La maison est neuve ou récente, se disent-ils. C’est une erreur.  J’ai vu une maison neuve être livrée sans gouttière, c’était exclu du contrat et les nouveaux acheteurs n’avaient rien vu venir. D’autres livrées avec énormément de malfaçons et de petits problèmes qui ne devraient pas se retrouver dans une propriété de construction récente.

Vous voulez absolument connaître les petits et gros bobos de la propriété, et ce, AVANT d’en être propriétaire. Par exemple, les flips sont fréquents de nos jours, et certains flippeurs font du maquillage avec les propriétés. Ils vont impressionner les acheteurs avec une belle cuisine ou une belle salle de bain. Qu’en est-il des éléments derrière les murs ? L’électricité et la plomberie datent-elles de 1955 ? L’isolation est-elle adéquate ? La liste pourrait être longue.

Assurez-vous de travailler avec un inspecteur professionnel. Analysez la déclaration du vendeur (la DV) pour comprendre l’historique de la propriété. Au besoin, faites faire des tests plus en profondeur (qualité de l’air, du sol, etc.).

Ça coûtait moins cher d’être locataire…

« On va devenir propriétaire, on va cesser de payer un loyer qui va enrichir un propriétaire », se disent les acheteurs en devenir. C’est vrai en partie, car le remboursement du capital sur le prêt est une forme d’épargne forcée. Plusieurs nouveaux acheteurs oublient cependant de bien calculer le coût de détention et d’entretien de leur nouvelle propriété. À l’achat : taxe de mutation, frais de notaire et d’inspection. La taxe de mutation est toujours difficile à avaler quand on reçoit le compte ! À chaque année ensuite : taxes municipales et scolaires, assurances en bâtiment, déneigement, réparations et ainsi de suite. On parle de plusieurs milliers de dollars par année.

J’entends des propriétaires me dire : « Nous ne pouvons plus voyager, nous devons payer notre maison ».  L’objectif de devenir propriétaire est d’améliorer sa qualité de vie, n’allez donc pas au maximum du prêt que la banque vous accorde, vous risquez d’être serré dans votre budget.

Comme son nom l’indique, l’immobilier, c’est plutôt immobile. Il faut bien faire ses devoirs avant d’acquérir une propriété, car il est souvent impossible de changer d’idée rapidement sans conséquence négative : revendre la propriété peut prendre du temps et la vente engendre des coûts et un certain stress.  Mieux vaut bien faire les choses dès le départ et vivre plusieurs années de bonheur dans votre propriété.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Steve Forget

Passionné d’investissement immobilier, Steve Forget a démarré le blogue Jeune investisseur immobilier en 2011 pour communiquer ses opinions, ses bons coups, mais aussi ses mauvais coups. En plus de posséder plusieurs immeubles locatifs, Steve est copropriétaire de l’entreprise Construction Forsa, dont l’un des objectifs est de réaliser des « flips » immobiliers. Dans l’exercice de ses mandats internationaux en tant que consultant en gestion de projet depuis une quinzaine d’années, il accompagne également les organisations dans la conception, la planification et le suivi de leurs projets. De plus en plus, c’est à travers les projets immobiliers au Québec qu’il appliquera ces mêmes concepts de gestion.

Laissez un commentaire