L’intelligence artificielle au service du chauffage

par dans Ma maison

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.
Plusieurs marques proposent des thermostats dits « intelligents », capables de moduler le chauffage selon les habitudes de la maisonnée. Ces modèles futuristes offrent-ils vraiment des économies supérieures ? Nous avons étudié la question.

De par le monde, les distributeurs d’énergie recommandent à leurs clients d’installer des thermostats programmables pour réduire leur consommation d’énergie. Ces appareils sont efficaces, à condition de les configurer adéquatement. Or, peu de gens le font correctement. Selon une étude de la U.S. Energy Information Agency, près de la moitié des ménages américains ne programment aucune baisse de température quand ils sont absents pendant la journée, que ce soit par manque de temps, par oubli, ou parce que l’interface des appareils est trop complexe. Pour combler cette lacune, des fabricants proposent depuis peu des thermostats « intelligents » qui simplifient la gestion de la température grâce à des capacités technologiques évoluées. Cependant, les modèles sont très variés, de même que leur définition de l’intelligence.

Pour y voir plus clair, nous avons demandé au Centre des technologies au gaz naturel (CTGN) d’étudier ces nouveaux produits. Cela a permis d’identifier trois catégories :

– Les communicants : Ce sont les modèles de base. Connectés à Internet, ils permettent de contrôler le chauffage et/ou la climatisation à distance à partir d’un portail Web ou d’une application mobile. Exemple : Venstar
– Les adaptables : En plus d’être communicants, ces appareils s’adaptent automatiquement aux conditions climatiques extérieures ou à la présence d’occupants, grâce à divers capteurs. Exemples : Ecobee, Honeywell Lyric
– Les apprenants : Ces thermostats analysent les habitudes de la maisonnée pour optimiser eux-mêmes leur programmation au fil du temps, grâce à des algorithmes d’apprentissage. Exemple : Nest

Qui dit autonomie dit économie

Le CTGN a passé en revue les études réalisées sur les thermostats intelligents. Il apparaît que leurs utilisateurs sont très satisfaits, autant par leur design que par leur simplicité d’installation, de programmation et d’utilisation. En revanche, selon des études scientifiques, les économies sur les factures d’énergie ne dépasseraient pas 13 %, alors que certains fabricants promettent jusqu’à 20 %. Parmi les raisons invoquées, beaucoup d’utilisateurs ne configurent pas leur appareil même s’ils peuvent le faire d’un simple clic à distance. D’où l’intérêt de la troisième catégorie de thermostats, les « apprenants », qui, une fois programmés, s’optimisent par eux-mêmes sans qu’on ait besoin d’y penser.

Des thermostats subventionnés par Énergir

Toujours soucieuse d’améliorer l’efficacité énergétique de ses clients, nous avons décidé de mettre en place un programme de subvention des thermostats intelligents. À partir du 1er mars, cette subvention sera de 100 $ par appareil. Les participants au programme peuvent également participer à notre projet pilot visant le suivi des économies d’énergie liées à cet appareil ; une compensation de 100$ leur sera alors versée.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

2 commentaires

Laissez un commentaire