9 trucs pour trouver le bon chalet

par dans Ma maison

Chalet
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.
L’achat d’un chalet est un rêve caressé par de nombreuses familles. Pour plusieurs personnes, le mot chalet rappelle d’agréables souvenirs de leurs étés passés près d’un lac, à jouer dans la forêt, ou de leurs hivers passés à dévaler les pentes de ski avec les amis ou les cousins. Voici quelques éléments à garder en mémoire pour vous permettre de trouver le chalet qui répond à vos besoins.

1. Les objectifs du chalet

Désirez-vous un endroit isolé, ou bien un domaine avec beaucoup de voisins pour que vos enfants s’amusent avec leurs amis ? Envisagez-vous d’en faire la location pour en tirer quelques revenus ? Si oui, vérifiez si la municipalité le permet. Le nombre de chambres ou de lits sera-t-il suffisant pour loger vos invités ? Identifiez bien vos besoins, c’est le point de départ de votre démarche.

2. L’emplacement

Si vous comptez vous y rendre fréquemment, évitez les localités situées à plus de 1 h 30 de votre résidence principale. C’est bien de tomber en amour avec un emplacement, mais si vous devez traverser deux ponts en plein trafic du vendredi soir pour vous y rendre, c’est possible que la fatigue s’installe quand les amours du début seront passés. L’emplacement variera probablement dépendamment si vous êtes un amateur de pêche, de montagne, de vue sur le paysage ou de ski.

3. Le coup de cœur

Le chalet se veut souvent un endroit de ressourcement. Il faut avoir un coup de cœur pour la propriété ou pour son potentiel. Il faut ressentir une émotion positive et apaisante, tant à l’extérieur qu’à l’intérieur de la propriété. Six ans après la première visite de mon chalet, je me rappelle encore l’émotion ressentie.

4. L’accès au cours d’eau

L’accès à un cours d’eau à proximité est-il prioritaire ? La navigation motorisée y est-elle permise ? La qualité de l’eau du lac ou de la rivière permet-elle de s’y baigner sans danger, sans algues bleu-vert? Je vous recommande de contacter l’association du lac pour en connaître davantage sur la santé du plan d’eau et de consulter le site du réseau de surveillance volontaire des lacs.

5. L’aspect financier

Un chalet, c’est une deuxième maison, avec tout ce qui vient avec : les taxes foncières, les assurances, les dépenses d’entretien, les travaux majeurs éventuellement. Les primes d’assurance peuvent parfois être très élevées, particulièrement si vous faites de la location à court terme.

6. Les installations sanitaires et la qualité de l’eau potable

Il est important de vérifier l’état des installations septiques, particulièrement si le chalet est âgé. Ces installations doivent aussi se conformer aux règlements environnementaux. Une inspection par un spécialiste est un investissement préventif important. Il en est de même pour l’eau potable : le puits peut-il fournir l’eau en quantité et en qualité suffisantes ? Ne négligez pas ces deux vérifications avant l’achat.

7. Les coûts et le temps d’entretien

C’est joli un chalet en bois, mais ça demande de l’entretien régulier. Des vieilles fenêtres en bois fabriquées en 1960, c’est rustique et charmant… la facture d’énergie risque d’être moins jolie en hiver. Après une semaine de travail, puis le trafic jusqu’au chalet, n’oubliez pas qu’il faudra tondre le gazon en été, peut-être déneiger la toiture en hiver. Une deuxième propriété, ce n’est pas juste du repos, des feux de camp et des balades en kayak, ne l’oubliez pas.

8. Le potentiel de revente

Certains secteurs ont un surplus d’inventaire de propriétés secondaires et les délais de vente peuvent être très longs. Ça peut être un avantage pour les acheteurs, ou un casse-tête pour les vendeurs. Je vous recommande de travailler avec un courtier immobilier pour connaître la santé du marché immobilier de votre secteur.

9. Les drapeaux rouges

Vous désirez le calme, mais si un sentier de quads ou de motoneiges passe tout près, le bruit peut être très dérangeant. Je connais un couple qui a trouvé leur paradis près d’un lac. Ils y vivent maintenant un enfer depuis que la propriétaire du chalet voisin y fait de la location à court terme. Chaque week-end, c’est un nouveau groupe d’amis qui y débarquent pour y faire la fête.

J’ai personnellement fait l’achat d’un chalet dans les Laurentides il y a quelques années. J’y crée des souvenirs mémorables avec mon fils de 3 ans qui, dès que les portes de la voiture s’ouvrent, s’écrit : « Papa, on va jouer ensemble dans la forêt ? » Ça vaut de l’or à mes yeux.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Laissez un commentaire