Quelques gestes simples pour entretenir vos appareils à la maison

par dans Ma maison

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.
Les appareils récents au gaz naturel battent des records de performance et d’efficacité. Pour en profiter à long terme, il est essentiel de les entretenir régulièrement… comme une voiture !

Entretenir une voiture, cela nous paraît à tous évident. Autour de 5 000 km, on effectue le changement d’huile, on rajoute régulièrement du lave-glace,… le tout selon les recommandations du manufacturier. Alors pourquoi ne pas également prendre soin de sa fournaise, de son chauffe-eau ? Tout comme pour la voiture, l’entretien des appareils domestiques, électriques ou au gaz naturel (chaudière, fournaise, chauffe-eau, cuisinière ou foyer) contribue à prévenir des pannes et à prolonger la durée de vie de vos équipements.

Si l’inspection périodique complète de ces systèmes doit être faite par un professionnel doté d’un certificat en technique d’appareils au gaz, vous pouvez réaliser vous-même quelques petits travaux simples de maintenance sur votre fournaise, votre chauffe-eau à réservoir ou votre cuisinière. N’hésitez pas à vous faire expliquer les gestes simples par un professionnel, par exemple lors de l’installation ou le remplacement d’un appareil, ou lors du premier entretien. Dans tous les cas, reportez-vous aux instructions de vos manuels d’installation et d’utilisation des manufacturiers, les seuls autorisés à vous informer de l’entretien qui convient à leurs systèmes. Et si vous avez le moindre doute, appelez un professionnel de l’entretien, qui sera ravi de vous aider !

Fournaise : à bas la poussière !

À force de faire circuler l’air dans votre générateur d’air chaud, appelé aussi fournaise, pour le chauffage et parfois la climatisation, celui-ci amasse beaucoup de poussière et de particules que le filtre à air du système permet de retenir. Plus il est propre, mieux c’est. Il est donc recommandé de vérifier régulièrement son niveau d’accumulation de poussière, par exemple avant, pendant et après la saison de chauffe et, si nécessaire, de climatisation, soit environ aux trois mois. Si le filtre est encrassé, il est conseillé de le remplacer ou de le nettoyer.

En général, comme illustré dans le schéma, ce filtre se trouve à l’intérieur du système, dans la porte du ventilateur, ou entre le ventilateur et le conduit de retour d’air. S’il est en papier, il est jetable et peut être remplacé par un modèle de mêmes dimensions vendu dans les grandes surfaces de magasins de rénovation ou par les revendeurs des équipements et les installateurs. S’il est en laine d’aluminium ou en polymère, il peut être nettoyé : il suffit de le nettoyer par aspiration pour enlever la poussière et de le rincer sous l’eau. Attendez qu’il soit sec pour le replacer dans le bon sens car, oui, ce filtre a un sens, celui de la direction de l’air, signalé par des petites flèches sur le filtre ! Dans tous les cas et si vous avez un autre type de filtre que ceux que nous venons de mentionner, reportez-vous au guide du manufacturier, qui vous aidera à localiser ce filtre, à déterminer son sens d’installation et à connaître la fréquence et la manière de le nettoyer. Par précaution, pensez à couper l’alimentation électrique de la fournaise à l’aide de l’interrupteur de circuit du panneau électrique avant d’intervenir.

Par ailleurs, si le manuel du manufacturier vous indique à quelle fréquence faire entretenir au complet votre système par un professionnel qualifié, vous pouvez néanmoins vérifier régulièrement que les amenées et l’évacuation d’air tant intérieures qu’extérieures ne sont pas obstruées, ou poussiéreuses dans le cas des grilles de diffusion, ce qui permettra de maximiser le fonctionnement du système.

Chauffe-eau à accumulation : on vidange et on examine !

Un chauffe-eau à accumulation a toujours l’air robuste, mais il faut lui porter un peu d’attention. En effet, l’eau provenant du réseau n’est pas toujours propre, elle peut renfermer de petites particules, en plus de contenir naturellement de l’oxygène.

Les particules, plus lourdes que l’eau, tombent au fond du chauffe-eau, s’y accumulent et, avec le temps, se transforment en boue. Une fois l’an, les experts recommandent de procéder à une vidange partielle du réservoir pour retirer ces sédiments. La méthode est simple :

 

schema

Prévoyez peut-être plusieurs allers-retours pour vider le seau jusqu’à ce que l’eau expulsée du chauffe-eau soit claire. Aussi, après avoir vidangé, il est bon d’ouvrir tous les robinets de votre logis pour chasser l’air qui aurait pu s’accumuler dans vos tuyaux.

L’oxygène de l’eau corrode les parois du réservoir. Pour éviter cela, le chauffe-eau est muni d’une anode sur laquelle l’oxygène va se fixer et la corroder. Les experts recommandent un examen visuel aux trois ans pour connaître l’état de dégradation de l’anode. Si vous vérifiez vous-même l’anode, il est important de fermer préalablement le robinet d’arrivée d’eau froide du chauffe-eau et d’ouvrir un robinet d’eau chaude quelque part dans la maison. Vous éviterez ainsi de vous faire éclabousser, voire ébouillanter. Si le diamètre d’épaisseur de l’anode est inférieur à 13 mm (1/2 po) ou si elle est recouverte de calcium, il est temps de solliciter un professionnel pour la faire remplacer. Le guide d’installation de l’appareil indique son emplacement, soit généralement sur le haut du chauffe-eau, comme illustré dans le schéma.

Pour réduire vos coûts d’énergie, vous pouvez régler le thermostat du chauffe-eau à 60 °C (140 °F) – ce qui réduira aussi les risques de brûlures. Enfin, le mieux est de procéder régulièrement à une inspection visuelle de votre chauffe-eau pour vérifier l’absence de fuites, de signes de détérioration ou d’encrassement. Consultez également votre manuel d’installation pour connaître la fréquence d’une inspection complète de votre chauffe-eau à accumulation par un professionnel qualifié.

Une cuisinière toujours propre !

Pour conserver leur efficacité, les appareils de cuisson au gaz naturel doivent être souvent nettoyés. Idéalement, en plus du nettoyage régulier, vous pouvez enlever les brûleurs et les faire tremper dans une eau chaude savonneuse. Leurs réceptacles peuvent être nettoyés avec une pâte légèrement abrasive, composée d’eau et de bicarbonate de soude par exemple. Après rinçage, tous les éléments doivent sécher à l’air libre avant d’être réinstallés. Si les trous des brûleurs sont bouchés, une mince aiguille peut corriger le problème. Veillez à les replacer correctement face aux tiges d’allumage. Et n’oubliez pas que nettoyer régulièrement votre hotte de cuisine maximise la ventilation lors de la cuisson!

Prévention de fuites de monoxyde de carbone sur les appareils à gaz naturel

Le gaz naturel n’est pas toxique, cependant, les appareils mal entretenus peuvent, dans certaines conditions, produire du monoxyde de carbone (CO) et avoir des effets néfastes sur la santé. C’est pourquoi il est important de s’assurer qu’ils soient en bon état et que tous les produits de combustion soient évacués à l’extérieur.

Moyens de prévention :
  • Suivre les directives des manufacturiers pour l’entretien de vos appareils. Un appareil bien entretenu prévient les risques, les pannes et contribue à maintenir l’efficacité de ceux-ci.
  • S’assurer que l’approvisionnement d’air de l’appareil et que son système d’évacuation sont libres d’obstructions. L’accumulation de neige peut, par exemple, obstruer les conduits d’évacuation ou d’alimentation en air.
  • En cas de doute sur la qualité de combustion du gaz naturel de l’appareil, ou d’odeurs émanant du système de chauffage, faire appel aux services d’un spécialiste et mettre l’appareil à l’arrêt si possible.
  • Installer un détecteur de monoxyde de carbone certifié. C’est un moyen simple et peu coûteux de prévenir une intoxication qui peut survenir lorsque du monoxyde de carbone est présent dans l’air et vérifier régulièrement son fonctionnement et l’état de la pile.

Pour toute autre information ou pour obtenir de l’aide concernant l’entretien des appareils au gaz naturel, n’hésitez pas à communiquer avec un Partenaire certifié en gaz naturel ou Gaz Métro Plus.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

3 commentaires

Laissez un commentaire