Ce que vous devez savoir sur le transfert d’entreprise

par dans Mon entreprise

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.
Selon un récent rapport de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, entre 8 000 et 10 000 entreprises québécoises sont menacées de fermeture au cours des 10 prochaines années en raison du manque de relève. Plus précisément, 5 700 d’entre elles seraient presque assurées de fermer au cours de la même période pour cette raison. Si c’est le cas, ces fermetures entraîneront des pertes brutes minimales totales de 8,2 milliards de dollars en PIB et de 80 000 emplois. Donc, si vous désirez assurer la continuité de votre entreprise, vous devez la vendre ou la céder à un repreneur. Et ce, que vous soyez déjà en activité, pressé de quitter votre entreprise ou encore entrepreneur en série. Les cas sont, en effet, très variés. Votre plus grand défi sera surtout d’organiser le transfert de votre entreprise. Voici ce que vous devez savoir avant de vous y attaquer.

Vous devez être patient

Le transfert de votre entreprise peut prendre de 5 à 10 ans. Il est question, entre autres, de quatre grandes étapes : le transfert de propriété, le transfert de pouvoir, le transfert de savoir et le transfert de direction. Vous devez donc être patient et y penser le plus tôt possible, voire inclure une stratégie de sortie dès le début. En effet, selon Vincent Lecorne, directeur général du Centre de transfert d’entreprise du Québec (CTEQ), vous gagnez à planifier à l’avance votre départ pour assurer la continuité de votre entreprise et obtenir un prix de vente à la hauteur de vos attentes.

Une bonne communication est essentielle

Pour obtenir de bons résultats lors d’un transfert d’entreprise, vous devez accepter, notamment, le fait que vous êtes obligé de vous retirer pour permettre au repreneur d’avancer dans la direction qu’il aura choisie. C’est une étape qui n’est pas facile et qui vous demandera de mettre vos émotions de côté à certains moments, en plus de communiquer avec transparence vos sentiments envers certains changements importants aux différentes ressources concernées.

Il existe différentes possibilités de transfert

Vous devez savoir qu’il n’y a pas qu’une seule façon de réussir votre transfert d’entreprise. En effet, en plus d’avoir une relève dans votre famille, vous pouvez, par exemple, effectuer un transfert d’entreprise mixte, où une personne de votre entreprise est jumelée à une autre provenant de l’extérieur. Une coopérative de travail peut être également mise en place. M. Lecorne rappelle, d’ailleurs, que vous pouvez aussi faire appel aux professionnels du CTEQ, qui sont en mesure de vous recommander des personnes de confiance pour prendre la relève de votre entreprise (inscrivez-vous au ctequebec.com/index). Selon lui, vous devez vous adapter rapidement et faire confiance au(x) repreneur(s).

Vous devez bien vous entourer

Finalement, le transfert de votre entreprise ne se fait pas tout seul. Afin de vous éviter des erreurs et de prendre de bonnes décisions, le directeur général du Centre de transfert d’entreprise du Québec vous recommande de vous entourer d’experts qui ont des modèles d’intervention. Et ce, le plus rapidement possible. Vous pouvez aussi avoir recours à d’autres ressources comme La Banque Nationale, qui offre de l’accompagnement et des conseils pour assurer la pérennité de votre entreprise, et le Fonds de solidarité FTQ,  qui peut vous accompagner financièrement et stratégiquement tout au long de votre processus. Un mentor du Réseau M de la Fondation de l’entrepreneurship peut également être utile, tout comme faire appel au programme Succès-Relève mis au point par le SAJE accompagnateur d’entrepreneurs, dont le CTEQ est l’unique licencié et que cet organisme propose dorénavant partout au Québec.

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Laissez un commentaire