Cinq pièges à éviter en démarrage d’entreprise

par dans Mon entreprise

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.
Démarrer une entreprise n’est pas facile, surtout lorsqu’on en est à sa première expérience en affaires. C’est principalement à cause des imprévus et du manque de connaissances pour les affronter. On sait que plus des deux tiers des microentreprises et presque la moitié des petites entreprises échouent avant d’avoir franchi le cap des cinq ans. Fait intéressant, toutefois : bien souvent, les erreurs commises seraient facilement évitables.
Voici cinq pièges à éviter selon ma propre expérience

1- Tarder à demander de l’aide

N’ayez pas peur de demander de l’aide dès que c’est nécessaire. Vous prouvez ainsi à votre entourage que vous êtes ouvert d’esprit et que vous désirez progresser dans la bonne direction. En demandant de l’aide, vous augmentez vos chances de recevoir du soutien de qualité pour le développement de votre entreprise, et même d’attirer des partenaires ou des collaborateurs sérieux. C’est le mentorat pour entrepreneurs qui m’a fait comprendre l’importance de consulter des experts et de m’entourer de plusieurs personnes d’expérience pour réussir en affaires. Très tôt dans mon parcours, j’ai été en contact avec un mentor.

Lire l’article : Cinq bonnes raisons de faire appel à un mentor, selon des entrepreneurs d’ici.

2- Agir précipitamment

Vous avez le sentiment que les choses n’avancent pas assez vite? C’est tout à fait normal. Mais ce n’est pas pour autant souhaitable d’agir précipitamment pour atteindre vos objectifs. Pour éviter les erreurs, vous devez toujours vous assurer de comprendre ce que vous faites et pourquoi. C’est vrai de toutes vos interventions comme chef d’entreprise. Évitez, par exemple, de vous engager trop rapidement ou encore, dans une situation problématique, de prendre une décision sous le coup de l’émotion. Prenez également le temps de bien évaluer vos idées avant de consacrer beaucoup d’énergie à leur développement. Une de mes erreurs a été de faire des demandes de financement alors que mon fonds de roulement n’était pas assez solide (même si j’attendais des paiements importants de certains clients). J’ai compris, avec le temps, qu’il faut beaucoup de planification et de préparation pour monter un bon dossier de crédit.

3- Manquer de flexibilité

Comme vous le savez, c’est plus simple de fidéliser ses bons clients que d’en attirer de nouveaux. Or, pour atteindre vos objectifs (et surtout les dépasser), vous avez vraiment besoin de vos clients. Grâce à leurs commentaires, vous pouvez adapter vos produits et vos services à leurs besoins et à leurs exigences. Ça ne signifie pas que vous devez vous plier à toutes leurs demandes. Il faut bien analyser chaque situation. Mais la rétroaction des clients vous permet bel et bien de faire évoluer votre entreprise avec vos marchés. Vous avez donc tout intérêt à vous montrer flexible. Après tout, c’est en écoutant vos clients que vous les fidélisez et les incitez à parler de vous favorablement dans leur entourage, notamment dans les médias sociaux (dont je dois avouer qu’ils m’ont été très utiles).

4- Se disperser

Lorsque vous démarrez, vous devez vous attendre à rencontrer bien du monde, dont certaines personnes qui ne partagent pas vos valeurs et qui pourraient vous faire perdre votre temps. Vous serez sans doute sollicité pour participer bénévolement à la réalisation de certains projets ou à l’organisation d’événements. Si vous voulez vous consacrer à vos priorités et atteindre vos objectifs d’affaires (c’est ce qui compte, après tout!), vous devez apprendre à dire non. Je sais par expérience que c’est très difficile au début. Comme entrepreneur, vous aurez sans doute tendance à vouloir saisir le plus d’occasions possible pour développer votre entreprise. Mais dans les faits, ça ne vous permettrait pas toujours d’avancer dans vos propres projets. Mon chiffre d’affaires a augmenté plus rapidement et mon expertise a été plus clairement reconnue lorsque j’ai commencé à faire des choix et à dire non plus souvent.

5- Négliger de documenter les procédures

Pour faciliter l’intégration de nouveaux collaborateurs ou employés dans votre entreprise, vous gagnez à documenter les procédures de production et de prestation de chaque produit ou service particulier. C’est nettement moins long quand vous avez à expliquer le fonctionnement des choses aux nouveaux venus. Je l’ai vraiment compris en gérant un projet qui exigeait des changements de structure juridique et que j’avais du mal à faire comprendre aux gens qui m’accompagnaient dans ma démarche. J’évite maintenant de tout garder dans ma tête. J’ai pris l’habitude de noter les nouvelles procédures et j’encourage aussi tous mes collaborateurs à en faire autant pour les documents que nous partageons.

Et vous, quels sont les pièges et les défis que vous ajouteriez à cette liste?

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

7 commentaires

Laissez un commentaire mememed

Cliquez ici pour annuler la réponse.