Les cinq principaux avantages à devenir membre d’un espace de travail partagé

par dans Mon entreprise

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.
Depuis 2015, les espaces de travail partagés ont gagné en popularité au Québec. Ces lieux sont particulièrement intéressants pour les travailleurs autonomes et les entrepreneurs qui démarrent une entreprise. Surtout parce qu’ils permettent l’accès à des bureaux à prix abordable pour y accueillir des clients, y travailler à des heures libres, y rencontrer d’autres travailleurs autonomes et y tenir des réunions. Et tout cela à un prix nettement moins élevé qu’une location de bureau à temps plein, avec bail.

Récemment, pour en apprendre davantage sur les avantages à devenir membre ou à utiliser de tels espaces, j’ai consulté, dans le groupe Facebook Coworking Québec, des personnes clés qui gèrent ce genre d’espaces. Je vous résume donc ce que j’ai retenu de ces échanges. Je vous transmets aussi mes commentaires sur ma propre expérience en tant que propriétaire de l’Espace Niviti, un espace de travail partagé dans l’arrondissement de Beauport à Québec.

Accéder à des ressources favorisant l’essor de son entreprise

Les membres ou utilisateurs d’un espace de travail partagé œuvrent dans différents domaines d’activité. Des comptables, des informaticiens, des professionnels de la communication, des photographes, des spécialistes Web et des rédacteurs Web, par exemple, utilisent ces espaces. Il est donc possible d’y trouver des ressources manquantes pour mettre sur pied un projet précis ou obtenir de précieux conseils professionnels. Selon Maxime Couture, cofondateur de AV3 – Collaboratoire, situé à Limoilou dans la ville de Québec, avoir sous un même toit toutes ces personnes peut vous faire économiser beaucoup de temps et d’argent.

Créer des liens avec des personnes aux prises avec des défis similaires

Il est très avantageux d’être entouré de travailleurs autonomes et d’entrepreneurs vivant les mêmes défis que vous. Cela permet, entre autres, de briser l’isolement et de tisser des liens forts. Ariane Careau, coordonnatrice de Temps libre Coworking, au cœur du Mile End, est du même avis. « Les travailleurs créent des liens et des synergies, bonifient leurs projets en étant constamment en contact avec d’autres projets innovants, et décrochent des contrats auprès d’autres travailleurs ou de petites entreprises membres de l’espace partagé. » Elle ajoute que ces espaces suscitent des collaborations inespérées.

Réduire les dépenses reliées au démarrage d’une entreprise

Les espaces de travail partagés permettent de mettre en commun les frais d’immeuble, d’électricité, de connexion Internet, etc. Certains espaces comprennent également les services d’une secrétaire, d’un comptable ou d’autres professionnels, selon les besoins exprimés par les colocataires. En payant ces frais en groupe, chacun peut diminuer ses dépenses sans avoir à couper des services. L’argent étant une ressource particulièrement rare au démarrage d’une entreprise, l’espace de travail partagé s’avère une solution intelligente. J’ajouterais que les membres de ces espaces aiment contribuer à leur façon. À l’Espace Niviti, par exemple, les membres ont pris l’initiative d’apporter du café à tour de rôle. À l’occasion, ils partagent aussi de petites bouchées au dîner.

La flexibilité avant tout

La majorité des espaces de travail partagé sont accessibles en tout temps. Les membres peuvent y travailler une demi-journée, une journée complète, ou décider de prendre une grande pause durant la journée et de revenir plus tard en soirée. S’ils ont de la difficulté à se concentrer à la maison la fin de semaine, ils peuvent aussi utiliser ces espaces pour y travailler à leur gré. Différents types de locaux y sont à leur disposition. Il y en a pour tous les goûts et dans plusieurs localités. À titre d’exemple, l’Espace Niviti offre une grande salle à aire ouverte qui permet d’avoir beaucoup d’interactions entre les membres. Et si vous avez besoin de vous concentrer davantage, vous pouvez occuper un bureau fermé. Vous pouvez aussi louer une salle de conférence pour faire des réunions ou donner des formations.

Faire partie d’une communauté

Être membre d’un espace de travail partagé, c’est aussi faire partie d’une grande famille, ou plutôt, d’une communauté entrepreneuriale qui grandit ensemble. Chaque lieu est unique et a sa propre ambiance. Les gestionnaires de chaque espace sont à l’écoute des besoins de leurs membres et mettent les efforts nécessaires pour leur offrir une expérience remarquable. Gabriel Campeau, fondateur de l’espace de travail Le Tableau Blanc au cœur de St-Henri, tout près du centre-ville de Montréal, ajoute qu’ils participent à un contexte favorable au développement de la culture entrepreneuriale dans une ville comme Montréal. « Je suis aussi d’avis que c’est la diversité des espaces qui fait la richesse de l’espace partagé, dans une ville. ». Selon lui, choisir de s’installer dans un tel endroit, c’est faire le choix de favoriser la collaboration et l’union des forces. Jonathan Chaloux, responsable de la Culture chez Esplanade, un accélérateur et un espace partagé voué à l’entrepreneuriat et à l’innovation sociale à Montréal, est du même avis. Il déclare que leurs résidents aiment se réunir autour d’une communauté d’entrepreneurs sociaux dans un milieu professionnel.

À la recherche d’un espace de travail partagé au Québec? Je vous invite à consulter la carte Coworking Québec, ou encore, cet article sur Les Affaires.com.

Maintenant, à vous la parole. Est-ce que l’espace de travail partagé vous intéresse? L’avez-vous déjà essayé? J’aimerais connaître votre opinion.

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Un commentaire

  • Avatar
    Jonathan Chaloux

    Merci Kim pour ce bel article, qui réunit des acteurs du milieu de partout dans la province.
    Je trouve que ça représente bien notre réalité 🙂

    Répondre à Jonathan Chaloux

Laissez un commentaire