Ce que vous devez savoir avant d’envoyer une infolettre

par dans Mon entreprise

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.
Les résultats de votre stratégie de marketing par courriel ne sont pas au rendez-vous. Vous avez décidé d’y remédier. Vous vous interrogez, entre autres, sur la fréquence d’envoi de vos infolettres et sur les éléments à considérer avant de les acheminer à vos abonnés. En plus de segmenter vos contacts, d’avoir un titre accrocheur, de personnaliser votre contenu et de miser sur des objectifs précis, voici d’autres conseils à mettre en pratique.

Comprendre le comportement de votre clientèle cible

 Selon Marie-Eve Plamondon, qui exerce dans le domaine de la stratégie Web pour travailleurs autonomes et PME, vous devez vous mettre dans la peau de votre clientèle cible. Ainsi, vous serez en mesure de déterminer le meilleur moment pour la rejoindre et la bonne fréquence d’envoi. Des articles et infographies sur le Web mentionnent que les mardis et jeudis sont les meilleures journées. Mme Plamondon ajoute que deux envois par mois minimum sont une bonne façon de démarrer. Il faut se rappeler, toutefois, que chaque cas est unique. De là l’importance de faire vos propres tests. Si vous êtes dans le domaine de la restauration, par exemple, et que votre objectif est d’inviter vos clients au brunch du dimanche, acheminer votre contenu le vendredi ou même le samedi sera plus pertinent que le mardi précédent l’événement. Elle mentionne également que des statistiques démontrent que les entreprises qui ont pris l’habitude d’envoyer des courriels fréquemment ont un taux de désabonnement plus élevé. Par contre, les revenus qui en découlent sont plus élevés.

Analyser les statistiques de vos campagnes

La plupart des applications permettant de créer vos infolettres offrent des statistiques sur vos envois. Utilisez-les, que ce soit directement sur l’interface ou au moyen de Google Analytics. Elles vous permettront d’en apprendre davantage sur ce qui fait réagir vos lecteurs. Vous pourrez aussi découvrir des données sur le nombre de clics ainsi que sur d’autres indicateurs clés intéressants pour votre entreprise.

Apporter de la valeur à votre audience

Avant de transmettre votre infolettre, en plus de porter une attention exemplaire à votre orthographe, aux images et aux liens, demandez-vous si vous apportez une valeur ajoutée à vos abonnés. En effet, votre message doit avoir de l’impact. La mise en page, quant à elle, suivra. Demandez-vous, par exemple, si votre contenu est pertinent. Un bon truc est d’entamer une conversation. Terminer votre courriel par une question, une demande d’action ou encore un rendez-vous est également gagnant. L’important, rappelle Mme Plamondon, c’est d’avoir un ton engagé.

Enfin, n’oubliez pas de consulter la Loi canadienne anti-pourriel, en vigueur depuis le 1er juillet 2014, qui vise à protéger les Canadiens tout en veillant à ce que les entreprises puissent continuer de livrer concurrence sur les marchés mondiaux.

À vous la parole maintenant. J’aimerais en connaître plus sur votre expérience d’envoi d’infolettres. Jusqu’à présent, quelles sont les stratégies que vous avez utilisées pour atteindre vos objectifs?

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Kim Auclair

Entrepreneure, blogueuse et conférencière, Kim Auclair est une figure connue de la communauté québécoise de l’entrepreneuriat. Elle diffuse ses idées et conseils dans une variété de plateformes autour d’un thème qui lui tient à cœur : le développement des compétences entrepreneuriales.
Kim Auclair a aussi créé, en 2005, MacQuébec, une communauté d’utilisateurs de produits Apple au Québec. Le site est animé depuis par une vingtaine de collaborateurs et reçoit plus de 600 000 visiteurs par année. À travers son entreprise Niviti, elle offre des services et conseils en création, animation et gestion des communautés en ligne.

Laissez un commentaire