Conseil d'administration

Pour le bon fonctionnement de l’entreprise, plusieurs personnes siègent  au conseil d’administration d'Énergir et aident ainsi aux différentes prises de décision. Voici les membres du conseil d’administration.
Lire plus Lire moins
Diplômé en administration de l’Université du Québec à Chicoutimi, monsieur Ghislain Gauthier possède également le titre d’Analyste financier agréé (CFA). Après avoir été à l’emploi de la Banque de développement du Canada et d’Exportation et développement Canada pendant quelques années, il s’est joint à la Caisse de dépôt et placement du Québec en 1982 où il a œuvré principalement au niveau des placements privés. Il y a été entre autres responsable de la gestion et de la croissance d’un important portefeuille nord américain et européen de titres d’entreprises des secteurs de l’énergie et des infrastructures. De janvier 2010 à septembre 2013, il a été chef de l’investissement de la société Citi Infrastructure Investors à New York et président de son comité d’investissement. Monsieur Gauthier a siégé sur plusieurs conseils d’administration, dont BAA Plc (Londres), Vantage Airport Group (Vancouver) et Itinere Infraestructuras, S.A. (Madrid). Il est également membre du conseil d’administration et du comité d’investissement des sociétés Fiera Infrastructure et Standard Solar inc.
Lire plus Lire moins
Monsieur Éric Lachance s’est joint à Énergir en janvier 2017, à titre de vice-président, Finances, et a été nommé vice-président principal, Réglementation, TI, Logistique et chef des finances, le 1er juin 2018. Après avoir occupé ces postes au sein de l’organisation, il en devient Président et chef de la direction, poste qu’il occupe depuis le 1er janvier 2020. De février 2000 à décembre 2016, il a occupé divers postes au sein de la Caisse de dépôt et placement du Québec, dont les trois dernières années à titre de Directeur régional - Europe au sein de sa filiale CDPQ Paris, où il dirigeait l’équipe qui assurait la gestion du suivi et de la valorisation du portefeuille européen d’investissements en infrastructures de la Caisse. Dans le cadre de ses fonctions, il a représenté la Caisse sur les conseils d’administration et de surveillance de plusieurs entreprises dont Fluxys Belgium, ColonialPipeline, Keolis et l’aéroport d’Heathrow.

Monsieur Lachance est titulaire d'un baccalauréat en commerce, finance et économie de l'Université McGill et est analyste financier agréé depuis 2000.
Lire plus Lire moins
Monsieur Renaud Faucher a joint la Caisse de dépôt et placement du Québec en 2006. Il est présentement premier directeur, Infrastructure où il est responsable de la gestion des investissements en Amérique du Nord. De 1986 à 1990, en tant qu’ingénieur, monsieur Faucher a œuvré en gestion de construction sur des projets au Canada et en Europe, tel que le Tunnel sous la Manche. De 1992 à 1998, il a travaillé à la gestion et au financement de centrales électriques indépendantes au Canada. De 1998 à 2006, il a occupé différents postes au sein de filiales internationales d’Hydro-Québec en tant que directeur investissements, vice-président finances et vice-président gestion des risques. Monsieur Faucher siège aux conseils d’administration des entreprises suivantes : Noverco (2014 et président du conseil depuis 2015), Colonial Pipeline (2014), SouthernStar Central Gas Pipeline (2018 et président du conseil depuis 2019), Vertical Bridge REIT, LLC (2019) et Valener (président du conseil depuis 2019). Il a aussi été membre du LLC Committee de Cross Sound Cable LLC (câble électrique sous-marin entre le Connecticut et Long Island NY, 2003-2006), administrateur de Sedna (fournisseur de soins de santé longue durée au Québec, 2006-2007), de Southern Star Central Gas Pipeline (pipeline interétatique aux États-Unis, 2006-2009), de Noverco (société de portefeuille ayant des investissements dans Énergir inc., 2006-2009), d’AviAlliance Capital (anciennement Hochtief Airport Capital en Allemagne, 2010-2014), du conseil de surveillance de Budapest Airport (2011-2014), d’Heathrow Airport Holdings Limited (2006-2014 dont quatre ans comme président du comité d’audit), du comité des « LLC Members » d’Invenergy Wind LLC (2014-2017), d’AES U.S. Investments Inc. et d’IPALCO (sociétés mères d’Indianapolis Power and Light Company 2015-2019) et de REM Commandité Inc. (2018-2021). Titulaire d’un baccalauréat en génie civil de Polytechnique Montréal, monsieur Faucher est aussi détenteur d’un MBA de l’Université Concordia et d’un DESS en comptabilité de l’ESG-UQAM. Il est membre de l’Ordre des Ingénieurs du Québec, de l’ordre des CPA et de l’institut des administrateurs de sociétés (IAS).
Lire plus Lire moins
Monsieur Jean-Luc Gravel est Conseiller stratégique au président de la Caisse de dépôt et placement du Québec (la « Caisse »). Son mandat consiste à appuyer le Président et chef de la direction pour déterminer les grandes orientations et les stratégies de croissance de la Caisse. De 2009 à 2018, monsieur Gravel a dirigé, à titre de premier vice-président, l’équipe des marchés boursiers de la Caisse. Son mandat l’a amené à élaborer des stratégies et à ouvrir de nouvelles perspectives pour l’ensemble des activités de la Caisse sur les marchés boursiers. Analyste financier agréé (CFA) et Fellow de l’Institut canadien des valeurs mobilières, il a commencé sa carrière dans l’industrie financière en 1982. D’abord analyste, il a ensuite exercé des fonctions de direction au sein de grandes sociétés financières établies à Montréal, dont Nesbitt Burns, Newcrest Capital et Valeurs mobilières TD Newcrest. Il a aussi été journaliste financier à la section Placements du journal Les Affaires. De retour à la Caisse en 2004, après y avoir passé deux ans dans les années 80, il a occupé le poste de vice-président principal, Actions canadiennes jusqu’en 2009, avec une équipe de 25 gestionnaires de portefeuilles et analystes financiers sous sa direction. Il possède une maîtrise en administration des affaires de l’Université d’Ottawa et un baccalauréat ès sciences de l’Université de Sherbrooke. Monsieur Gravel siège au conseil de la société américaine First Eagle Holdings. Il a aussi été membre du conseil de la Bourse de Montréal de 1995 à 1998 et du Centre Financier International de Montréal (CFI Montréal) de 2010 à 2016.
Lire plus Lire moins
Monsieur Jean-Christophe Lincourt-Ethier a joint la Caisse de dépôt et placement du Québec (« CDPQ ») en 2012. Il est présentement Directeur, Infrastructures où il est responsable de la gestion d’investissements en Amérique du Nord dans le secteur de l’énergie et du transport collectif.

De 2015 à 2018, il a participé à la création de la filiale CDPQ Infra et au développement du Réseau express métropolitain (« REM ») : un métro léger sur rail de 67 km dans la grande région de Montréal. De 2018 à 2021, il a pris la direction financière du REM en plus de siéger sur les conseils d’administrations de REM Commandité inc., Réseau express métropolitain inc. et InfraMTL Inc. en tant qu’exécutif.

Avant de se joindre à la CDPQ, monsieur Lincourt-Ethier a participé au financement de projets d’infrastructures chez SNC-Lavalin Capital, dont le Centre Hospitalier Restigouche au Nouveau-Brunswick, l’extension de l’Autoroute 407 en Ontario et le Centre universitaire de santé McGill à Montréal.
Monsieur Lincourt-Ethier est titulaire d’un baccalauréat en administration des affaires, spécialisations finance et comptabilité, de HEC Montréal et membre de l’Ordre des CPA du Québec.

Lire plus Lire moins
Mary Powell est reconnue à l’échelle nationale comme une visionnaire en matière d’énergie. En tant que présidente et chef de la direction de Green Mountain Power de 2008 à 2019, elle a fait de l’entreprise un chef de file mondial de la transformation d’énergie. Offrant une source d’énergie abordable, propre et très fiable aux clients à l’échelle du Vermont, GMP propose des produits et des services de pointe pour réduire les coûts et les émissions de carbone. Pour une troisième année consécutive, GMP fait partie des dix entreprises les plus novatrices au monde, se classant au 5e rang du secteur énergétique dans le prestigieux classement des entreprises les plus novatrices de Fast Company en 2019. GMP a obtenu l’un des meilleurs résultats chez les moyennes entreprises de services publics de la région de l’Est dans l’étude sur la satisfaction de la clientèle résidentielle envers les services publics d’électricité menée par J.D. Power en 2016, 2017 et 2018.

Mary a amorcé et mis en œuvre une restructuration stratégique complète de l’entreprise qui a grandement transformé GMP. Elle a été au centre du changement de culture et de l’amélioration de la qualité du service. Sa devise est : « rapide, amusant et efficace ». Sous la direction de Mary, GMP est devenue le premier service public du monde à obtenir la certification B Corp, ce qui témoigne de son engagement à utiliser l’énergie comme force positive.

Mary a concrétisé sa vision ambitieuse de l’énergie pour offrir de l’énergie propre, abordable et très fiable aux résidents du Vermont. Par conséquent, GMP est devenue le premier service public à aider les clients désireux de se débrancher du réseau et à offrir des services d’emmagasinage partagés dans les foyers. L’entreprise a aussi construit le plus grand parc éolien du Vermont, a fait de Rutland, au Vermont, la capitale de l’énergie solaire de la Nouvelle-Angleterre et a installé une technologie de réseaux électriques intelligents dans tout le territoire desservi par GMP.

En 2012, Mary a mené l’acquisition de Central Vermont Public Service, avec la promesse de faire économiser 144 millions de dollars aux clients. GMP a connu toute une croissance, passant de 88 000 clients en 2008 à plus de 260 000 clients aujourd’hui, avec des recettes de plus de 640 millions de dollars et 2 milliards en actifs.

En 2015, Mary a dirigé un autre partenariat avec Tesla : GMP est ainsi devenue le premier service public à offrir des batteries Tesla Powerwall à ses clients.

En 2019, Mary a été nommée dirigeante de l’année par Utility Dive pour avoir proposé aux clients des solutions de stockage, ainsi qu’en reconnaissance de son excellence en tant qu’instigatrice de changement et innovatrice. En 2017 et 2018, elle a été nommée parmi les 25 femmes ayant le plus d’influence dans les entreprises de moyenne envergure par CEO Connection. De plus, elle a figuré dans la liste de 2018 des 30 femmes qui changent le monde au sein d’« entreprises conscientes », établie par Conscious Capitalism Media. En 2016, elle a fait partie des 100 personnalités les plus créatives du monde des affaires selon Fast Company, et The Burlington Free Press l’a choisie comme personnalité de l’année au Vermont. Enfin, en 2014, elle a été nommée femme de l’année par PowerGen.

Avant de se joindre à GMP en 1998, Mary a été dirigeante d’une banque, directrice des activités dans le secteur des fonds communs de placement et chef au sein du gouvernement d’État. Elle a aussi fondé deux entreprises, dont l’une a figuré sur la liste annuelle « Favorite Things » d’Oprah Winfrey.
Lire plus Lire moins
Fondatrice d’AFI Expertise (depuis 2000) et présidente d’Edgenda (depuis 2017), Marie-Pier St-Hilaire réinvente l’univers traditionnel du conseil en transformation organisationnelle en plaçant le développement des compétences au cœur des stratégies d’affaires. Elle inspire les organisations à repenser leur savoir-faire et leur savoir-être et à requestionner les règles pour s’adapter et croître dans un environnement numérique. Elle personnifie la mission de son organisation en ralliant technologie et humain pour développer le plein potentiel des individus, des équipes et des organisations.

Au cours des 20 dernières années, elle a su réaliser sa vision d’entrepreneur et produire une croissance organique, continue et rentable pour son organisation. Elle a également mené quelques acquisitions dont celle d’Apprentx qui, avec son application B12, est venu consolider la place de leader canadien du groupe en matière de développement des compétences.

Elle est diplômée de l’Université Laval et du Owner President Management Program du Havard Business School. En 2020, elle devient coach d’affaires certifiée et accompagne professionnellement d’autres leaders dans leur démarche de croissance. Elle partage également son temps et son expertise à titre de conférencière, de bénévole ou de membre de différents conseils d’administration.

Lire plus Lire moins
Madame Nathalie Viens a joint la Caisse de dépôt et de placement du Québec (« CDPQ ») en 2020. Elle occupe le poste de partenaire opérationnelle supportant le portefeuille global du groupe Infrastructure. Avant de joindre la CDPQ, madame Viens occupait le poste de vice présidente principale de l'exploitation au sein de Veolia Amérique du Nord pour l’Est du Canada. À ce titre, elle dirigeait les activités liées à l'énergie et à l'eau, aux solutions et services environnementaux (SSE) et toutes les activités de régénération des huiles et de nettoyage industriel. De 2015 à 2018, madame Viens a été vice-présidente des Services d’investissement de maintien du Groupe nord américain Mines et Métallurgie de SNC-Lavalin et à ce titre, elle était responsable des activités liées à l’environnement minier, aux mines et aux usines. De 2000 à 2015, madame Viens a dirigé divers projets et équipes au sein d’Accenture : gestion d’équipes fonctionnelles et opérationnelles, gestion de programme et transformations majeures d’opérations et intégration de systèmes informatiques et opérationnels. Madame Viens siège présentement sur le conseil d’administration de la chambre de commerce industrielle française (CCIf); elle a aussi été membre du conseil des entités suivantes : AEMBQ (Association des entreprises en maintenance de bâtiments du Québec) (2019-2020) et le Consortium Santé Montréal (2018-2020). Madame Viens détient un baccalauréat et une maîtrise en génie chimique de l'École Polytechnique de Montréal. Elle détient un certificat d'ingénieure professionnelle pour la province de Québec et est également une professionnelle certifiée en gestion de projet (PMP).
Lire plus Lire moins