Gaz naturel renouvelable : Entente conclue entre la SÉMECS et Énergir

15 Décembre 2021 - Communiqués de presse

Varennes, mercredi 15 décembre 2021 – La Société d’Économie Mixte de l’Est de la Couronne Sud (SÉMECS) a conclu une entente avec Énergir pour la vente de son gaz naturel renouvelable (GNR) récupéré à son centre de biométhanisation. Dès l’hiver 2022, la SÉMECS injectera annuellement plus de 4 millions de mètres cubes de GNR dans le réseau d’Énergir. Ce volume représente l’équivalent de la consommation énergétique de plus de 2 000 résidences de taille moyenne en gaz naturel renouvelable pendant un an.

Projet d'augmentation de capacité
Sur le plan environnemental, le projet de la SÉMECS contribuera à réduire les émissions de gaz à effet de serre (« GES ») de plus de 24 000 tonnes de CO2 équivalentes (tCO2éq) annuellement. En plus des nouveaux équipements d’épuration du biométhane pour injecter le GNR dans le réseau d’Énergir, les travaux permettront l’ajout de trois nouveaux digesteurs et d’équipements pour le traitement de l’air, de l’eau, du biogaz et du digestat. À terme, la capacité de traitement des matières organiques permettra d'éviter de l'enfouissement, 120 000 tonnes par année. Plus de 700 000 personnes profiteront de ce service en plus d’un large éventail d’institutions, de commerces et d'industries. La SÉMECS entend poursuivre activement ses efforts de représentation et de partage de son expertise en traitement des matières organiques dans les prochaines années.

Récupération d'énergie
Les missions de la SÉMECS sont d’éviter l’enfouissement des matières organiques et de contribuer à la réduction des GES en traitant les matières organiques par biométhanisation et en récupérant une énergie renouvelable sous forme de biogaz ou de GNR.

Contrairement au compostage, la biométhanisation est un procédé de traitement des matières organiques par fermentation en absence d’oxygène en milieu fermé. Il s’agit d’un processus de dégradation biologique s’effectuant dans un digesteur. Les produits issus de ce procédé sont le biogaz, une énergie verte remplaçant la consommation d’énergie fossile et le digestat, un fertilisant agricole qui est distribué gratuitement aux agriculteurs du territoire.

Citations
« En fonction depuis 2018, le centre de traitement par biométhanisation de la SÉMECS situé dans le parc industriel Novoparc de Varennes traite les matières organiques d’environ 700 000 personnes réparties dans les 27 municipalités des trois MRC fondatrices et les 5 municipalités de l’agglomération de Longueuil. Annuellement, ce sera 120 000 tonnes de matières organiques qui sont traitées de façon écoresponsable afin de récupérer une énergie renouvelable comme du biogaz dont 4 millions de mètres cubes traités pour devenir du GNR injectés dans le réseau d’Énergir et en digestat, un amendement organique destiné aux terres agricoles. Tout ça dans le but d’éviter l’enfouissement et éliminer le plus possible les gaz à effet de serre » partage Martin Damphousse, président de la SÉMECS et maire de Varennes.

« Énergir tient à saluer le leadership dont fait preuve la SÉMECS en transformant les matières organiques en GNR. Produite localement, cette énergie renouvelable permet non seulement d’assurer des retombées économiques importantes dans la région, mais également d’éviter les émissions de GES liés l’enfouissement des matières résiduelles. La conclusion de l’entente d’achat de GNR vient inévitablement renforcir le développement de la filière au Québec, puisqu’elle permettra à un plus grand nombre de clients soucieux de réduire leur empreinte carbone de bénéficier d’une énergie renouvelable à un coût compétitif. Ces volumes qui s’ajouteront dans notre réseau contribueront à l’atteinte de notre objectif de distribuer une quantité de 5 % de GNR à l’horizon 2025 et de 10 % minimalement d’ici 2030 », a ajouté Renault Lortie, vice-président, Clients et approvisionnement gazier d’Énergir.

À propos de la SÉMECS
Situé dans le parc industriel Novoparc de Varennes, le centre de traitement par biométhanisation de la Société d’Économie Mixte de l’Est de la Couronne Sud (SÉMECS) est issu d’un partenariat établi entre les MRC de La Vallée-du-Richelieu, de Marguerite-D ’Youville et de Rouville, et Biogaz EG. L’entreprise est l’aboutissement d’une concertation entre les trois MRC partenaires et leurs 27 municipalités qui ont décidé d’unir leurs forces pour mettre en place le premier centre de biométhanisation dans le Grand Montréal où sont traitées les matières organiques résidentielles, industrielles, commerciales et institutionnelles (ICI), ainsi que les boues de fosses septiques.

À propos d'Énergir
Comptant plus de 8 milliards de dollars d’actifs, Énergir est une entreprise diversifiée du secteur énergétique dont la mission est de répondre de manière de plus en plus durable aux besoins énergétiques de ses quelque 530 000 clients et des communautés qu’elle dessert. Principale entreprise de distribution de gaz naturel au Québec, Énergir y produit également, par le biais de coentreprises, de l’électricité à partir d’énergie éolienne. Aux États-Unis, par le biais de filiales et autres placements, l’entreprise est présente dans près d’une quinzaine d’États où elle produit de l’électricité de sources hydraulique, éolienne et solaire, en plus d’être le principal distributeur d’électricité et le seul distributeur de gaz naturel de l’État du Vermont. Énergir valorise l’efficacité énergétique, investit et poursuit son implication dans des projets énergétiques tels que le gaz naturel renouvelable et le gaz naturel liquéfié et comprimé. Par le biais de ses filiales, elle offre également une variété de services énergétiques. Énergir souhaite devenir le partenaire recherché et apprécié par tous ceux et celles qui aspirent à un avenir énergétique meilleur.

Source et renseignements :
Simon Pelosse
Agent de communication, gestion des matières résiduelles
Société d’Économie Mixte de l’Est de la Couronne Sud (SÉMECS)
450 464-0339, poste 2201 | 

Elaine Arsenault
Conseillère, Médias et Affaires publiques
Énergir
514-598-3449
Retour aux nouvelles