• Valoriser les déchets en gaz naturel renouvelable

    Saint-Hyacinthe transforme ses déchets organiques en gaz naturel renouvelable qui par la suite est injecté dans notre réseau.
  • Transformer les résidus forestiers en énergie

    Au Québec la transformation du bois génère des résidus forestiers. On travaille à pouvoir les transformer en gaz naturel renouvelable.
  • Tourner le vent en électricité

    Les parcs éoliens de la Seigneurie-de-Beaupré comptent 154 éoliennes répondant ainsi à la demande électrique de l’équivalent de 65 000 foyers québécois.
  • Faire diminuer la facture de chauffage grâce au soleil

    Une entreprise d’ici, Trigo Énergies, teste un nouveau capteur solaire pour chauffer directement l’air des bâtiments. On subventionne ce projet innovant.
  • Offrir du gaz naturel comme carburant

    L’entreprise québécoise EBI opère six stations -  et bientôt huit -  de ravitaillement en gaz naturel alimentées par notre réseau, offrant aux transporteurs un carburant abordable et plus propre.
  • Produire de l'énergie avec de la bouse de vache

    On travaille avec les éleveurs d’Arthabaska qui souhaitent transformer le lisier de vache en engrais naturel pour les sols de la région et en gaz naturel renouvelable.
  • Développer les régions éloignées grâce au gaz naturel

    Donner accès aux entreprises au gaz naturel en remplacement des produits pétroliers permet de diminuer les GES tout en favorisant le développement économique local.
  • Réduire la pollution des bateaux avec le gaz naturel

    Pour diminuer l’impact environnemental de l’industrie maritime, remplacer le diesel par le gaz naturel est idéal pour avitailler les navires au Port de Montréal, et bientôt au Port de Québec.
  • Filer plus vite que le vent

    Le vent ne fait pas que de l’électricité, il peut aussi propulser. On encourage l’équipe Chinook de l’ÉTS à développer et à perfectionner sa voiture éolienne en vue de la course annuelle Racing Aeolus aux Pays-Bas.
  • Produire de l'hydroélectricité

    Au Vermont, notre filiale opère 44 centrales hydroélectriques. Elle y dessert près de 265 000 clients, soit 70 % du marché de cet état voisin du Québec.
  • Réduire la consommation d'énergie d'entreprises d'ici

    Notre client, Cascades, teste un système de gestion de l’énergie basé sur la norme ISO 50001. On soutient financièrement ce projet phare qui vise à démontrer qu’on peut aller encore plus loin en matière d’efficacité énergétique.
  • Chauffer et climatiser grâce à l'eau

    Par le biais de notre filiale CCUM, on opère un réseau urbain d’énergie qui chauffe et climatise le tiers de la surface commerciale du centre-ville de Montréal. Un système qui permet de sauver beaucoup d’espace en milieu urbain.