Air Transat : Destination soleil

En 2015, Air Transat a installé un mur solaire sur son hangar d’entretien, situé près de l’aéroport Montréal-Trudeau, grâce à une subvention attribuée dans le cadre du volet Préchauffage solaire du programme Énergie renouvelable d’Énergir. Après quatre hivers de fonctionnement, ce dispositif de préchauffage de l’air extérieur a non seulement réduit la facture d’énergie, mais aussi amorti le coût d’acquisition.
ÉCONOMIES

plus de
13 000 m³

réellement générées l'hiver
SUBVENTION

13 620 $


Pour des économies prévues de 6 882 m³

Des ouvertures de portes énergivores

En 2011, le siège social d’Air Transat est devenu le premier bâtiment canadien à obtenir la certification LEED-EB Platine. Visant l’amélioration continue, Air Transat a mandaté en 2014 l’entreprise Bouthillette Parizeau (BPA) dans le but de mener une étude de faisabilité énergétique pour le hangar d’entretien des Airbus A310, A320 et A330.

L’étude a révélé que le hangar consommait beaucoup d’énergie. En effet, il suffisait d’ouvrir la porte principale pendant une minute pour faire tomber la température de l’ensemble du bâtiment au degré de la température extérieure. S’il faisait -30 °C dehors par exemple, il fallait remonter la température de 50 °C à chaque fermeture de porte.

« L’objectif était clair : il fallait non seulement réduire notre consommation d’énergie et nos émissions de GES, mais aussi améliorer le confort des employés durant l’hiver. Nous devions trouver des mesures d’efficacité ingénieuses pour que ce soit rentable et confortable », résume Geneviève Dubé, conseillère, systèmes et services environnementaux, Air Transat.

Une solution rendue possible grâce aux subventions

Parmi les mesures proposées par l’étude de BPA, Air Transat a retenu la modification du système de ventilation et l’installation d’un mur solaire. Ainsi, l’entreprise a posé une façade de tôle perforée de couleur sombre pour capter la chaleur du soleil et préchauffer l’air extérieur, puis le distribuer dans le bâtiment. Le système ne dépend pas de la température extérieure, mais de l’ensoleillement qui est justement très élevé l’hiver dans la région du Grand Montréal.

Ce projet d’amélioration énergétique était admissible à deux subventions, soit Préchauffage solaire d’Énergir et celle du Bureau de l’efficacité et de l’innovation énergétiques (renommé depuis Transition énergétique Québec).

L’installation du mur solaire et la modification des systèmes de chauffage et de ventilation ont nécessité huit semaines et étaient opérationnels à l’été 2015.
Les subventions se sont avérées être un levier probant pour que le projet soit accepté par la direction, surtout avec un retour sur investissement prévu en un temps record de trois ans et demi!

Geneviève Dubé, conseillère
Systèmes et services environnementaux, Air Transat

Une consommation incroyablement réduite

« Les données compilées après le premier hiver indiquaient que le mur solaire était sous-exploité. Nous avons donc modifié les paramètres pour qu’il fonctionne continuellement et devienne la base de compensation d’air neuf pour le hangar », explique Marc-Antoine Chenail, ingénieur chez BPA.

Ainsi, durant les trois derniers hivers, le mur solaire a contribué à réduire la consommation de gaz naturel de plus de 13 000 m3, soit le double de ce qui était prévu.

Emplacement optimal pour un entretien minimal

Comme le hangar d’Air Transat est exposé aux grands vents et au soleil, le mur solaire ne nécessite ni entretien ni déneigement, puisqu’aucune accumulation de glace n’est possible. Finalement, les perforations de la tôle sont assez larges pour prévenir toute autre accumulation.

De plus, le mur solaire se fond tout à fait dans le décor! « Le mur est noir, apposé au bâtiment qui est blanc. Souvent, les gens croient que c’est un choix de design architectural. Plusieurs employés sont passés devant le mur solaire sans même le remarquer, et demandaient où il se trouvait », raconte Geneviève Dubé.

Recevez jusqu'à 200 000 $

La subvention accordée par Énergir pour le préchauffage solaire peut atteindre 200 000 $. Énergir vous remettra une subvention de 2 $ par mètre cube de gaz naturel économisé pour l’achat et l’installation d’un capteur solaire raccordé à un système de ventilation fonctionnant au gaz naturel.*

Liste des capteurs solaires thermiques admissibles (PDF)