Retour sur les jours d'interruption

En raison des températures légèrement plus froides que la normale observées cet hiver, l’année 2017-2018 termine avec un nombre de jours d’interruption plus grand que prévu.

À température normale, le nombre de jours d’interruption prévu fluctuait entre 5 et 12 jours. Toutefois, la vague de froid de 8 jours consécutifs du 27 décembre 2017 au 3 janvier 2018, sans précédent quant à sa durée, a fait grimper en flèche le nombre de jours d’interruption. Cette situation fait qu’au final, le nombre de jours d’interruption réel se situe entre 15 et 22 selon les sous-tarifs.

Le graphique suivant illustre le nombre de jours réels, prévus et maximum par sous-tarifs pour l’hiver 2017-2018 .

La centrale thermique : un point de départ pour l'efficacité énergétique

Plus de la moitié de nos clients grandes entreprises ont une centrale thermique qui produit de la vapeur (aussi appelé chaufferie vapeur). Saviez-vous que ce type d’équipement est un bon point de départ pour réaliser des projets d’économie d’énergie ? 

Voici deux exemples de mesures adoptées par certains de nos clients pour faire des économies d’énergie à partir de leur centrale thermique :

  • Récupérer la chaleur des produits de combustion des chaudières
    La récupération de chaleur peut servir à préchauffer l’eau d’appoint, l’air de combustion ou encore un fluide de procédé. Selon le choix technologique, il est possible d’économiser jusqu’à 10 % de la consommation de gaz naturel à la centrale thermique, et la période de retour sur investissement peut être aussi courte que deux ans.
  • Installer un système de contrôle de la combustion (micro modulation, sonde d’oxygène ou de CO2)
    Cela permet de limiter l’excès d’air et d’obtenir une combustion efficace, et ce, peu importe la cadence d’opération de la chaudière. Les économies peuvent aller jusqu’à 5 % et la période de retour sur investissement varie de 1 à 5 ans.

Vu la popularité de ce type de mesures, le Centre des technologies du gaz naturel (CTGN) a développé un outil d’analyse de la performance des centrales thermiques. Une version publique sera disponible au cours du mois de juin 2018 . N’hésitez pas à communiquer avec votre conseiller si vous souhaitez réaliser des projets d’économie d’énergie.

Nouvelles sur le SPEDE

Fin de période de conformité 2015-2017 et appel d'intérêt

La deuxième période de conformité du SPEDE, qui visait les années 2015 à 2017, est maintenant terminée. Les établissements assujettis ont jusqu’au 1er novembre 2018 pour déposer dans leur compte de conformité du CITSS des droits d’émission en quantité suffisante pour s’acquitter de leur obligation.

Les droits d’émission excédentaires aux besoins peuvent être conservés pour la nouvelle période de conformité (2018-2020), pour laquelle l’obligation de remettre des droits d’émission s’appliquera au plus tard le 1er novembre 2021.

Dans certains cas, il pourrait y avoir des avantages pour un participant à vendre ses droits d’émission excédentaires plutôt que de les conserver jusqu’en 2021, notamment afin de :

  • Générer des liquidités pour des projets d’efficacité énergétique ou d’autres projets d’investissement;
  • Générer des économies en rachetant d’autres droits d’émission d’ici 2021 à un coût actualisé inférieur au coût de leur conservation;
  • Générer des économies en achetant des crédits compensatoires à des prix moindres que ceux des unités d’émission (jusqu’à concurrence de la limite permise de 8 %).

Nous vous invitons à nous contacter lorsque vos émissions finales pour 2017 auront été déterminées, afin de discuter d’offres qui pourraient se traduire par des transactions d’unités d’émissions. Pour toute question ou pour signifier votre intérêt, communiquez avec Hugo Levert, conseiller sénior Marché du carbone, par courriel au hugo.levert@energir.com, ou par téléphone au 514 598-3186.

* Énergir n’agit pas en tant que conseiller dans le cadre de l’application du SPEDE. À ce titre, la présente communication ne doit pas être considérée comme une recommandation d'échanger ou non des droits d’émission.

Nouvelles sur le SPEDE

Rappel de la date limite du 1er mai 2018 pour l'adhésion volontaire

Comme nous l’indiquions dans le Bulletin bleu Grandes entreprises de février 2018 , la réglementation sur le SPEDE prévoit maintenant une option permettant aux établissements émettant entre 10 000 et 24 999 tonnes de GES par année d’adhérer volontairement au SPEDE. Selon votre situation, cette option pourrait vous permettre de réaliser de grandes économies.

Nous voulons donc vous rappeler que si vous désirez profiter de cette nouvelle option à compter de 2019, vous avez jusqu’au 1er mai 2018 pour signifier votre intention au MDDELCC. Ne manquez pas votre chance!

Remplacement du système téléphonique analogue par un système IP

Plusieurs clients envisagent le remplacement de leur ligne téléphonique analogue par un système IP. Veuillez noter qu’il existe un enjeu de compatibilité des systèmes IP avec notre système de télémétrie qui empêche la réception des données de consommation horaire.

Si vous devez aller de l’avant et convertir votre ligne téléphonique en système IP, nous vous demandons, si possible, de conserver une ligne analogique pour notre instrument de télémétrie. Par contre, si cette solution est impossible, il est primordial de nous contacter avant toute modification afin d’éviter une perte des données de consommation.

N’hésitez pas à transmettre ce courriel au groupe responsable de vos systèmes téléphoniques.

Pour toute question, contactez votre conseiller.

Sondage satisfaction clientèle : votre opinion compte

Au courant de la semaine du 14 mai, vous serez invité par courriel à participer à un sondage sur votre satisfaction à titre de client grande entreprise d’Énergir. Comme à l’habitude, c’est une firme externe qui vous contactera.

Nous vous rappelons que votre participation à ce sondage est très importante afin de nous permettre de nous améliorer continuellement et de vous offrir un service à la hauteur de vos attentes.

Nous vous remercions d’avance pour votre collaboration.