Évolution des prix du gaz naturel

Évolution des prix au cours des derniers mois

L’automne 2018 s'est caractérisé par une forte croissance de la production et de faibles niveaux d'entreposage. De plus, les températures de novembre 2018 ont été sous la normale saisonnière. De cette situation résultent des prix du gaz naturel qui atteignent des seuils élevés pour le mois de novembre, et qui permettent même de qualifier le mois de novembre 2018 du plus froid mois de novembre depuis 30 ans. Comme vous pouvez le constater dans le premier graphique ci-dessous, au plus fort du mois, le prix spot du gaz naturel à Dawn a atteint les 6,29 $/GJ, un niveau nettement supérieur au prix le plus élevé en novembre 2017 (4,08 $/GJ). Dans le deuxième graphique, vous pourrez également constater l'ampleur des températures de novembre, soit plus de 423 degrés-jours de chauffage, contre 335 en moyenne au cours des cinq dernières années.

Niveaux d'entreposage

Les niveaux d’entreposage au début de l’hiver 2018-2019 étaient à des niveaux nettement inférieurs à ceux enregistrés au début de l’hiver précédent. À titre d’exemple, au 2 novembre 2018, les niveaux d’entreposage aux États-Unis et au Canada ne représentaient respectivement que 84,6 % et 86,1 % des niveaux d’entreposage enregistrés en début novembre 2017.

Toutefois, avec le retour des températures au-dessus de la normale au cours du mois de décembre, les retraits de gaz des sites d’entreposage ont été inférieurs à ceux enregistrés en novembre 2017. Cette situation a permis un retour presque à la normale, avec des niveaux d’entreposage se situant aujourd’hui tout près de ceux du début janvier 2018. Pour ce qui est de l’Est du Canada, nous avons même un entreposage de gaz naturel supérieur de 19,9 % par rapport à l’année dernière.

Prévision de prix

En ce qui a trait aux anticipations de prix pour le reste de l’hiver 2018-2019, le marché financier affichait au 11 janvier 2019 un prix spot à Dawn de 3,44 $/GJ. À la même date, les Futures pour le mois de février s’établissaient à environ 3,88 $/GJ. Comme toujours, ce sont les températures réelles qui auront le dernier mot quant à la trajectoire des prix au cours des prochains mois.

Processus d'achat du gaz naturel de réseau

Comme vous le savez, Énergir effectue les achats de gaz de réseau pour les clients ayant choisi le service de fourniture du distributeur. Ces achats représentent approximativement 87 PJ, soit 2 296 106m3 annuellement, et sont répartis presque également entre des achats contractés à l’avance (par l'intermédiaire d'appels d’offres) et des achats sur le marché spot. Le prix de vente du gaz de réseau est calculé mensuellement et approuvé par la Régie de l’Énergie.
Achats par appels d'offres
Lors des appels d’offres pour les achats contractés d’avance à Dawn, Parkway et Empress, Énergir s’assure de maintenir une diversité de fournisseurs et de durées contractuelles. Les achats à Empress sont réalisés sur la base d’un indice représentant les conditions du marché albertain, alors que la stratégie d’achat à Dawn se décrit comme suit : les achats d’avance sont faits à l’intérieur d’une plage pouvant varier entre 50 % et 75 % sur la base de l’indice NYMEX et le reste, sur la base de l’indice NGX Dawn.
Achats sur le marché spot
Comme mentionné, Énergir est active sur le marché spot et transige régulièrement aux différents points d’achats. En fonction de ses besoins opérationnels, Énergir effectue ses achats spot à Dawn ou Parkway, en plus d’utiliser les inventaires disponibles chez Enbridge Gas Inc.(anciennement Union Gas) afin de répondre aux variations de consommation de la clientèle. Énergir tient compte des conditions de marché dans sa stratégie d’achats et elle peut au besoin rajuster celle-ci, dans le meilleur intérêt de sa clientèle.
Les achats spot, tout comme les achats à terme (achats contractés à l’avance à indice) effectués par Énergir, sont réalisés à des points offrant de la liquidité. D’ailleurs à Dawn, il se transige plus de 1,2 million de GJ par jour sur le marché spot sur la bourse ICE, sans compter les transactions de gré à gré.

Somme toute, Énergir reste prudente dans ses engagements afin de conserver toute la flexibilité dont elle a besoin, particulièrement si le contexte gazier entraînait des changements significatifs et désavantageux pour la clientèle aux différents points d’achat. En contractant tant sur le marché à terme que sur le marché spot, Énergir diversifie son portefeuille de prix et s’assure ainsi de conserver de la flexibilité par rapport à la demande de gaz naturel.

Évolution des prix du SPEDE au cours des trois derniers mois

Au cours des trois derniers mois, le prix des unités d’émission dans le marché a suivi une trajectoire ascendante, passant de 15,42 $US le 10 octobre à 15,62 $US le 11 janvier (+1,3 %). La hausse graduelle des prix peut être expliquée principalement par la hausse anticipée du prix plancher dans les ventes aux enchères à compter du 1er janvier 2019.

Lors de la vente aux enchères du 14 novembre 2018, le prix de vente final des unités d’émission de millésime présent a été établi à 15,31 $US (20,27 $CAN), alors que celui des unités d’émission de millésime futur a été établi à 15,33 $US (20,30 $CAN). Les prix de vente étaient relativement conformes au consensus des analystes, ainsi le marché n’a pas expérimenté de volatilité particulière lorsque les résultats de la vente aux enchères ont été rendus publics.
Nous vous rappelons que le prix plancher augmente annuellement de 5 %, en plus de l’augmentation du taux d’inflation mesuré par l’Indice des prix à la consommation (IPC). De plus, le prix plancher en vigueur dans les ventes aux enchères correspond au prix le plus élevé entre le prix plancher du Québec et celui de la Californie, convertis dans une devise commune. Suivant l’ensemble de ces critères, le prix plancher pour 2019 a été fixé à 15,62 $US.

Un avenir prometteur pour nos programmes d'efficacité énergétique

Dans la foulée du nouveau Plan directeur en transition, innovation et efficacité énergétiques du Québec 2018 – 2023, Énergir met tout en œuvre pour accroître de 30 %, au cours des cinq prochaines années, les économies réalisées à l’aide de ses programmes. Sous réserve de la décision de la Régie de l’énergie à venir en 2019, les efforts d’Énergir devraient se traduire par des aides financières bonifiées, de nouveaux programmes et une collaboration accrue avec Transition énergétique Québec (TEQ) pour vous aider à réduire encore davantage vos coûts énergétiques et vos émissions de GES.

Vous pouvez compter en tout temps sur la précieuse collaboration de votre conseiller VGE qui s’assurera de vous accompagner dans l’identification de mesures d’efficacité énergétique potentielles pour votre établissement. De plus, celui-ci pourra vous aider à tirer profit des programmes d’aide financière d’Énergir afin de réduire la période de retour sur votre investissement.

En outre, saviez-vous que les programmes d’aide financière de TEQ sont complémentaires à ceux d’Énergir ? Votre projet pourrait, par exemple, bénéficier d’aide financière grâce au volet Encouragement à l’implantation d’Énergir, jusqu’à concurrence de 175 000 $, et si de l’aide financière additionnelle est requise, l’aide financière du programme ÉcoPerformance de TEQ pourrait s’ajouter

Connaissez-vous le programme de remise au point ?

Dans le but d'améliorer votre efficacité énergétique et de réduire votre consommation d'énergie annuelle, Énergir vous offre une subvention lorsque vous faites la remise au point de vos systèmes mécaniques. Plusieurs avantages ont motivé des clients comme le Groupe Petra à participer à ce type de projet :
  • Réduction de la consommation énergétique annuelle de 10 à 15 % ;
  • Réduction de la facture d'énergie et des émissions de gaz à effet de serre ;
  • Subvention allant jusqu'à 50 % des coûts engendrés par votre projet, jusqu'à un maximum de 54 000 $.

Consultez votre représentant ou la page Web du programme pour en savoir plus.