Dossiers réglementaires en cours

Énergir et la Régie de l’énergie sont en contact constant relativement à différents projets. Le nombre de dossiers déposés à la Régie de l’énergie par Énergir a d’ailleurs augmenté au fil des années, à un point tel qu’il a même doublé en 10 ans. En plus d’être nombreux, les sujets traités sont aussi de plus en plus complexes et détaillés.

Chaque année, Énergir présente un dossier tarifaire ainsi qu’un rapport annuel à la Régie. En outre, pour tout projet d’investissement de plus de 1,5 million de dollars, tel qu’une extension de réseau, le déplacement d’une conduite à la demande du ministère des Transports du Québec, un projet informatique ou autres, Énergir est tenue de déposer un dossier dans le but d’obtenir l’approbation de la Régie. Sans oublier que tout au long de l’année, différents dossiers touchant des sujets particuliers n’étant pas traités dans une cause tarifaire sont aussi déposés (par exemple, la vision tarifaire, le gaz naturel renouvelable, etc.). La Régie doit donc examiner l’ensemble de ces dossiers, ce qui a nécessairement un impact sur le laps de temps requis pour qu’elle puisse rendre sa décision sur chacun d’entre eux.

Il est à noter qu'Énergir intervient également dans des dossiers à l’extérieur du Québec, aussi bien au niveau fédéral (Office national de l’énergie) que provincial (Ontario Energy Board), dans le but notamment de protéger les intérêts de ses clients.

Vision tarifaire

L’un des sujets soumis à la Régie concerne la vision tarifaire. Ce dossier se divise en quatre grandes phases :
  1. Allocation du coût de service en distribution
  2. Révision des services de fourniture, de transport et d’équilibrage
  3. Rentabilité des nouvelles ventes
  4. Structures tarifaires en distribution
Les différentes phases sont traitées en parallèle et font l’objet d’une analyse exhaustive de la part de la Régie et des différents groupes d’intervenants représentant les clients. Énergir et les intervenants ont en outre sollicité l’aide de plusieurs experts externes. La révision de l’offre interruptible fait partie de la phase 2, et Énergir est actuellement en attente d’un calendrier procédural concernant cette phase.

Pour prendre connaissance des différents dossiers actuellement en cours à la Régie, rendez-vous sur le site de la Régie de l’énergie.

Remise au point de vos bâtiments - Économisez en étant plus efficient!

Peut-être avez-vous plutôt déjà entendu parler de la remise au point des systèmes mécaniques des bâtiments sous le terme de « recommissionning », plus couramment utilisé. Il s’agit d’une stratégie d’économie d’énergie qui vise les équipements de chauffage et de ventilation. Dans la littérature, on reconnaît un potentiel d’économie se situant entre 5 et 15 % de la consommation d’énergie initiale. Aussi, règle générale, les mesures d’économie d’énergie fournissent un rendement sur l’investissement de moins d’un an.

Énergir offre un programme d’aide financière dédié au recommissionning qui peut atteindre 54 000 $. Pour que vous puissiez profiter du programme, un agent accrédité, soit un ingénieur ayant suivi une formation spécifique, doit être impliqué dans votre projet. Celui-ci supervisera les différentes étapes de l’analyse et de la réalisation d’un projet de recommissionning :
  1. Planification et investigation : définition des objectifs du projet, bilan énergétique, identification des mesures d’économies. L’aide financière pour cette étape peut s’élever à 25 000 $.
  2. Implantation des mesures d’économie précédemment identifiées. Pour cette étape, le maximum d’aide financière est de 25 000 $.
  3. Suivi : la troisième étape est un suivi en continu de la persistance des mesures implantées. Le montant maximal est de 4 000 $.

Téléchargez le guide du participant

Devenez agent accrédité
Si vous désirez devenir agent accrédité en remise au point des systèmes mécaniques des bâtiments, communiquez avec nous, et selon l’intérêt suscité, un groupe d’une dizaine de personnes pourrait être constitué en vue d’une séance de formation au Québec.

Une nouvelle conseillère dans l'équipe

Afin de toujours vous offrir un service impeccable, une nouvelle conseillère s’est jointe à l’équipe le 10 octobre dernier. Avant d’occuper ses nouvelles fonctions, Geneviève Paquin œuvrait au sein de l’équipe de développement des affaires et gaz naturel renouvelable depuis 2013. Elle accompagnait les producteurs actuels et potentiels de gaz naturel renouvelable dans toutes les étapes de leur projet, au niveau technique et commercial. En parallèle, elle élaborait des stratégies pour faire croître la filiale de biométhanisation au Québec. Son expérience lui a permis d’établir des liens étroits avec nos équipes internes et d’importants clients.

Prévision des prix du gaz naturel

Le prix du gaz naturel à Dawn affiche une tendance baissière depuis le début de l’été. Au moment d’écrire ces lignes au début d’octobre 2017, le prix sur le marché spot est de 3,15 $. En août et septembre, le continent américain a affronté trois ouragans majeurs, dont l’ouragan Harvey qui a frappé de front le golfe du Mexique et les plateformes de forage en haute mer. Toutefois, contrairement au passage des grands ouragans qui se sont déjà abattus sur cette région, les ouragans Dennis, Katrina et Rita en 2005 par exemple, le passage d’Harvey n’a pas eu d’impact tangible sur le prix du gaz naturel.



Il faut noter que le déplacement de la production vers les grands champs gaziers continentaux tels Marcellus/Utica dans les Appalaches a beaucoup réduit la vulnérabilité du marché gazier aux passages des ouragans. En 2005, la production gazière du golfe du Mexique représentait 17 % du total de la production américaine, relativement à 4 % aujourd’hui. Quant à Marcellus/Utica, son exploitation a débuté en 2009 et représente actuellement 28 % de la production globale.

Tendance des prix à moyen terme
En ce qui a trait aux anticipations de prix pour l’hiver qui approche, le marché financier affichait au 4 octobre un prix à Dawn de 3,72 $. Les sites d’entreposage canadiens sont actuellement remplis à 92 %, ce qui est supérieur à la moyenne des cinq dernières années. Évidemment, c’est la rigueur de l’hiver qui aura le dernier mot quant à la trajectoire des prix au cours des prochains mois.



Nouveauté pour vous sur Vigie!

Il vous est maintenant possible d’adhérer au service « Sans facture papier » de l’application Vigie, à laquelle vous êtes déjà inscrit. Ce service vous permet de recevoir un avis, par courriel, vous informant de la production d’une nouvelle facture. De plus, toute nouvelle facture produite sera disponible pour consultation via l’application, et elles ne porteront plus la mention « COPIE », comme auparavant.

Pour adhérer au service, contactez votre conseiller qui s’occupera de vous y inscrire.

Appel d'intérêt : achat d'unités d'émissions - échéance le 10 novembre

2017 représente la dernière année de la deuxième période de conformité du système de plafonnement et d’échange de droits d’émissions de gaz à effet de serre (SPEDE) au Québec. Les établissements assujettis ont jusqu’au 1er novembre 2018 pour déposer dans leur compte de conformité du CITSS des droits d’émissions couvrant la totalité des émissions déclarées pour les années 2015 à 2017.

Vous disposez d’unités d’émissions excédentaires à vos besoins et désirez les vendre? Énergir lance aujourd’hui un nouvel appel d’intérêt visant à acheter des unités d’émissions auprès de ses clients grands émetteurs désirant se défaire d’unités d’émissions qui excèdent leurs besoins. Les unités d’émissions peuvent avoir été acquises dans des ventes aux enchères ou par des transactions de gré à gré, ou encore, obtenues gratuitement du gouvernement du Québec. Énergir vous invite à discuter d’offres qui pourraient, le cas échéant, se traduire par des transactions d’unités d’émissions à brève échéance.

Pour toute question ou pour signifier votre intérêt, veuillez communiquer par courriel avec Hugo Levert, conseiller sénior, Marché du carbone, ou par téléphone au 514 598-3186.