Les bases de la prévention

Le gaz naturel est une des sources d'énergie les plus sécuritaires et propres qui soient. Il importe toutefois de respecter des règles de base en matière de prévention, d’entretien et d’installation des appareils. 

Notre École de technologie gazière offre plusieurs formations en matière de sécurité publique et de sécurité incendie. Afin de connaître les formations offertes, consultez notre site web.

Le gaz naturel n’a pas d’odeur. On y ajoute une substance odorante pour permettre de détecter les fuites. Cette substance, le mercaptan, dégage une forte odeur d’œufs pourris.

Que faire en cas de fuite de gaz?

  1. Évitez les flammes et les étincelles. Ne fumez pas. N’actionnez aucun appareil à proximité de la fuite, même un téléphone portable ou un interrupteur – l’électricité statique pourrait provoquer une étincelle.
  2. Sortez rapidement de l’immeuble ou éloignez-vous de la fuite si vous êtes déjà dehors. Sans retarder votre sortie de l’immeuble, vous pouvez en chemin ouvrir les portes et les fenêtres (ou les laisser ouvertes) pour assurer une ventilation maximale.
  3. Appelez le 9-1-1. Si ce service n’est pas offert dans votre région, appelez au 1 800 361-8003.

Le monoxyde est un gaz inodore et incolore. Il est produit en faible quantité par les moteurs à essence et les autres appareils qui utilisent un combustible lorsque la combustion est partielle ou incomplète. S'il s'accumule à cause d'un manque d'entretien des appareils ou de leur mauvais fonctionnement, il peut causer des problèmes graves de santé et même la mort. Cependant, un appareil à gaz naturel bien calibré est tout aussi sécuritaire qu'un appareil électrique conforme.

Les symptômes d'une intoxication

Les symptômes sont notamment : maux de tête, nausées, fatigue, vertiges et vomissements.

Quoi faire si je soupçonne la présence de monoxyde de carbone?

Sortez immédiatement et si une autre personne est incommodée, transportez-la à l’extérieur. Dans tous les cas de malaise, contactez les secours médicaux nécessaires en composant le 9-1-1. Assurez-vous de résoudre la cause de la présence de monoxyde avant de réintégrer les lieux.

Comment prévenir les intoxications?

  • Faites entretenir régulièrement et soigneusement tous les appareils fonctionnant avec un combustible. L’entretien doit être effectué par un technicien qualifié ayant une connaissance pratique du fonctionnement, de l'installation et de l'évacuation des appareils de combustion.
  • Installez un détecteur de monoxyde de carbone répondant à la norme CSA 6.19 ou UL 2034. L’utilisation d’un détecteur de monoxyde de carbone n’est pas obligatoire, mais elle est recommandée par la Régie du bâtiment, la CSST et les services d’incendie. Un détecteur déclenchera un signal d’alarme si la quantité de monoxyde de carbone dépasse un seuil prédéfini. Ce type de détecteur de monoxyde de carbone est disponible dans les magasins à grande surface.
  • Veillez au bon fonctionnement des bouches d'aération, des conduits d'évacuation et des cheminées, notamment en les déneigeant régulièrement.

Si la situation affecte des appareils à gaz naturel, fermez la vanne d'alimentation et appelez le service d'urgence d'Énergir au 1 800 361-4568 ou 514 598-3222. Si vous devez évacuer votre résidence à cause d'une inondation, fermez la vanne avant de quitter et avertissez Énergir. Consultez le document PDF ci-dessous afin de connaître la procédure à suivre en cas d'inondation.

Les installations extérieures de gaz naturel (branchement, compteur, entrée d'air et tuyaux d'évacuation) doivent être accessibles en tout temps. Il faut donc les garder dégagées de toute accumulation de neige ou de glace. Cette situation pourrait entraîner l'interruption de votre service de gaz naturel ou le mauvais fonctionnement de vos appareils. Consultez le document PDF ci-dessous afin de connaître la procédure de déneigement des installations extérieures de gaz naturel.

Procédure de déneigement des installations (PDF)

Depuis plusieurs années, l'industrie gazière a recours à des technologies sans tranchée pour la mise en place de ses infrastructures souterraines. Bien qu'étant rapide, économique et ayant peu d'impacts sur l'environnement, il est possible que cette technique provoque un croisement involontaire d'une conduite d'égout et d'une conduite de gaz naturel. Si vous constatez, dans le cadre d'activités d'inspection, de nettoyage ou de réhabilitation, la présence d'un croisement de conduite de gaz avec une conduite d’égout, prévenez Énergir afin que nous puissions procéder aux correctifs requis.

Quoi faire?

Certaines situations demandent une vigilance accrue. Lors d'une intervention de déblocage sur un branchement d'égout dont le blocage est situé à l'extérieur des murs d'un bâtiment, il est possible qu'une conduite de gaz naturel puisse être endommagée si la conduite est débloquée à l'aide d'outils mécaniques ou à haute pression. Si une telle situation se produisait, une fuite de gaz pourrait ainsi être provoquée, créant une situation potentiellement dangereuse. Afin d'assurer que de tels événements ne se produisent pas, certaines mesures de sécurité sont nécessaires avant de commencer les travaux de déblocage :

  • Contactez Info-Excavation au 1 800 663-9228 et sélectionnez l'option pour les demandes urgentes.
  • Si les vérifications confirment qu'il n'y a pas d'interférence du réseau gazier et des égouts bloqués faisant l'objet des travaux de déblocage mentionnés dans votre demande, une confirmation verbale et un numéro de dossier vous seront donnés. Vous pourrez ainsi poursuivre vos travaux.
  • S'il y a présence de conduites de gaz naturel, une équipe se rendra sur les lieux pour localiser les conduites de gaz naturel et les conduites d'égout.
  • S'il y a interférence du réseau gazier et des égouts bloqués, la situation sera corrigée immédiatement et un document vous sera remis vous permettant de poursuivre les travaux. (Notez que les travaux et les frais d'attente seront pris en charge par Énergir.)