Conversion au gaz naturel: le modèle C.A.T., rentable et inspirant

Pour C.A.T., l’adoption du gaz naturel n’est pas seulement nécessaire, elle est urgente. Convaincu du potentiel d’avenir de ce carburant, le transporteur de marchandises a entamé une conversion « complète et rapide » de sa flotte, soit près de 300 camions en deux ans.
C.A.T. 

SERVICES : Remorques fermées pour chargement partiel et complet, Remorques réfrigérées ou chauffées, Remorques à plateforme, Transport modal, Entreposage

TERRITOIRE DE LIVRAISON : Canada, États-Unis, Mexique
CAMIONS AU GAZ NATUREL
100 
DISTANCE MOYENNE PARCOURUE/CAMION: 180 000 KM

Un projet rapidement rentable

« Le premier avantage est économique. Même dans les creux récents du prix du diesel, le gaz naturel a réduit nos coûts de 5%, en incluant les dépenses occasionnées pour l’entretien et les infrastructures »
- Daniel Goyette, président de C.A.T.

À l’automne 2015, C.A.T. a loué ses 100 premiers camions-remorques au gaz naturel auprès de Ryder, et a signé un contrat de ravitaillement avec GAIN Clean Fuel, qui opère des stations sur les itinéraires du transporteur, de l’Ontario au Mexique en passant par la vallée du Mississippi. GAIN a aussi bâti une station à Coteau-du-Lac, reliée au réseau d'Énergir. Quelques mois ont suffi pour démontrer la rentabilité du projet, même à un coût du baril de pétrole très bas (30$). Pour les entreprises qui veulent faire l'essai du gaz naturel, C.A.T. mets ses camions à disposition, et sa station de ravitaillement à Coteau-du-Lac est ouverte au public. 

Une empreinte environnementale moindre et un confort accru

D’abord, parce qu’il pollue moins, le gaz naturel contribue à améliorer l’empreinte environnementale des clients de C.A.T., qui œuvrent principalement dans l’automobile et les pâtes et papiers. Un argument de plus pour décrocher des contrats. Ensuite, il y a le confort. Les camions au gaz naturel offrent une réduction du bruit de 10 décibels: au ralenti, 10 véhicules au gaz naturel valent 1 moteur diesel. 

Nos chauffeurs en profitent, car leurs camions sont moins bruyants et moins odorants qu’avec le diesel. À la fin de la journée, ils sont moins fatigués.

Daniel Goyette, Président, C.A.T.

Infolettre transport

Inscrivez-vous à notre infolettre qui présente nouvelles, informations et observations sur le marché du gaz naturel utilisé comme carburant dans l’industrie du camionnage. Une nouvelle édition est publiée à chaque trimestre.

Inscrivez-vous

Le cas de C.A.T. vous inspire?
Contactez un conseiller d'Énergir, qui saura vous guider dans votre projet.

Contactez-nous