Infolettre transport
Gaz naturel pour véhicules

L'avenir énergétique prend forme à Lévis

Par Thierry Salem
Directeur des ventes, marché du carburant, Énergir
Qu’ont en commun un camion au diesel, un camion au GNV, une auto électrique et une moto à essence? Ils peuvent tous se ravitailler à la station multi-énergie du 2055, route Lagueux à Lévis, un magnifique site d’avant-garde où la diversification énergétique passe du concept à la réalité.

Fruit d’un partenariat entre EBI Énergie, Crevier et Énergir, la station offre autant les produits pétroliers que la recharge électrique et le ravitaillement en GNL et GNC, dans un environnement convivial assorti de services d’épicerie rapide et de restauration. On y trouve aussi des espaces de stationnement avec remplissage GNC en mode lent, où les chauffeurs peuvent laisser leur camion pendant leurs périodes de repos.

Quand on sait que la diversification des sources d’énergie est l’une des clés pour la lutte aux changements climatiques, la station multi-énergie de Lévis est une initiative encourageante qu’on s’attend à voir se multiplier partout au Québec.

Plus de GNC pour Longueuil
En amont sur la même rive, les camions au GNC de Waste Management pourront bientôt se recharger en mode lent dans 74 espaces de la nouvelle station de l’entreprise sur le chemin du lac à Longueuil. Mise en service de façon permanente à l’automne, celle-ci s’ajoute au réseau de 110 stations opérées sur le continent par le géant américain de la collecte résiduelle, qui a acquis l’entreprise longueuilloise RCI Environnement en 2013. Les espaces de recharge lente sont idéaux pour les camions-bennes puisque ceux-ci passent souvent la nuit au repos.

À la conquête du Saguenay–Lac-Saint-Jean
Le GNV remonte aussi la rivière Saguenay sous l’impulsion de Transport Alfred Boivin. Spécialisée dans le transport de machinerie lourde et de type roll-off, l’entreprise a ouvert une station de remplissage temporaire pour ses deux nouveaux camions au GNC. Elle compte effectuer des essais au cours des prochains mois en collaboration avec Énergir, et pourra prêter ses camions aux transporteurs saguenéens curieux d’en faire eux aussi l’expérience.

Le marché poursuit son expansion
En incluant ces dernières annonces, le réseau québécois de ravitaillement en GNV comprend maintenant 21 stations privées et 12 stations publiques (4 de GNL et 8 de GNC).

De quoi répondre à la demande de véhicules au GNV, qui est en croissance si l’on en croit le dernier rapport de la firme ACT Research. Selon ces spécialistes du transport commercial, les ventes de camions de classe 8 fonctionnant au gaz naturel ont augmenté de 43 % aux États-Unis et au Canada entre janvier et mai, pour une hausse de 60 % d’une année à l’autre.